Total écarté des JO 2024

Commentaire. Macron réussit cet exploit dans son célèbre « en même temps » Encourager un des plus grands pollueurs ne le gène pas.

Souhaiter la présence du plus grand pollueur français aux Jeux Olympiques qu’il veut écologiques, et en même temps d’attaquer une des médecines les plus écologiques qui soit. Il n’est pas à une contradiction près.

Nous l’entendions cette semaine sur France Info que les médicaments allopathiques sont responsables de 10 à 30 000 décès par an. (homéopathie zéro mort, 78% de satisfaits). Il s’agit donc là d’une médecine extrêmement dangereuse. Bien plus que la conduite automobile 2000 morts par an, alcoolisme compris, je ne parle même pas de la rougeole 1 mort par an.

Contre cette médecine on ne fait rien alors que l’on s’acharne contre l’homéopathie, médecine la plus sûre au monde.

 

L’ARTICLE :

Total écarté des JO 2024 : “On ne peut pas dire à la fois qu’il y a urgence climatique” et faire de “la publicité pour une des entreprises les plus polluantes du monde”

David Belliard, président du groupe EELV au Conseil de Paris, juge “parfaitement absurde” la position d’Emmanuel Macron qui regrette le désengagement de Total des JO 2024.

Franceinfo Radio France – Mis à jour le 07/07/2019 | 23:20

“Je ne donne de leçon à personne, je suis cohérent entre ce que je dis et ce que je fais. Emmanuel Macron parle beaucoup d’écologie mais il en fait finalement peu”, réagit dimanche 7 juillet sur Franceinfo David Belliard, président du groupe EELV au Conseil de Paris. Lors d’une interview exclusive à franceinfo avant la finale de la Coupe du monde féminine de football, Emmanuel Macron a déploré le désengagement de Total pour les JO 2024, après un désaccord avec la maire de Paris, Anne Hidalgo. “Ce n’est pas une bonne idée”, a estimé le président, ajoutant que “tous les financeurs privés sont les bienvenus”.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/sports/jo/jo-2024/total-ecarte-des-jo-2024-on-ne-peut-pas-dire-a-la-fois-qu-il-y-a-urgence-climatique-et-faire-de-la-publicite-pour-une-des-entreprises-les-plus-polluantes-du-monde_3525821.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 259