Articles

Guillain-Barré après vaccin : quelle réalité?

Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) a une incidence de 1 à 2 cas pour 100 000 personnes. Il peut être déclenché par une infection virale ou bactérienne y compris la grippe et le Campylobacter jejuni et des cas ont été rapportés après vaccination contre la grippe, vaccinq DTcoq et ROR mais les études épidémiologiques n’ont pas montré d’association consistante.

La chercheuse principale du vaccin fait ses aveux pour qu’elle puisse « dormir la nuit »

Le Gardasil et le Cervarix ne fonctionnent pas, sont dangereux, et n’ont pas été testés. La Dr Diane Harper était la chercheuse principale dans le développement des vaccins contre le virus du papillome humain, le Gardasil et le Cervarix. Elle est la dernière à se présenter et à remettre en question la sécurité et l’efficacité de ces vaccins.

Vaccins contre le papillomavirus : des résultats rassurants

Nouvelles rassurantes du vaccin papilloma virus, sauf qu’il donne beaucoup de maladies de Guillain et Barré. Pas sympa, pas cool, sinon tout va bien. On fait quoi, on continue comme ça ?

La vaccination HPV n’améliorerait pas les performances du frottis cervico-vaginal

Des revues très sérieuses et très pro vaccination, comme le JIM (Journal of internationale médecine), admettent dans un article que finalement la vaccin contre la papilloma virus n’est pas si efficace que cela dans la prévention du cancer du col de l’utérus, et a beaucoup de risques de faux positifs.

Vaccins pédiatriques et développement neurologique : un modèle

Le thiomersal, fameux adjuvant des vaccins si décrié serait en fait bon pour le développement du cerveau. Moi qui pensais que c’était toxique.

Aux Etats-Unis, l’acteur Jim Carrey se fait le porte parole des lobbys anti vaccin

Jim Carrey qui se fait le porte parole des mouvements anti vaccin en Californie. Il n’a pas sa langue dans sa poche et accuse le gouverneur d’être à la solde des entreprises. Alors forcement il est accusé de dire n’importe quoi...

Vaccins DTpolio et BCG, Touraine s’emmêle les pinceaux

Une ministre de la santé qui ne connait pas les vaccins obligatoires et parle du DTP comme recommandé alors que c’est le seul vraiment obligatoire. Même si elle s'emmêle les pinceaux ça en dit peut être plus long.

Vaccination : l’Ordre national porte plainte contre le Pr Joyeux

Le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) a lancé une procédure disciplinaire contre le Pr Henri Joyeux à l’origine d’une pétition controversée sur les dangers de la vaccination. « Nous avons décidé de porter plainte contre le Pr Joyeux, compte tenu des propos qu’il tient sur la vaccination.Il en a été informé. On ne peut pas dire tout et n’importe quoi sur une action de santé publique destinée à éviter des drames sanitaires », a déclaré le Dr Patrick Bouet.

Professeur Henri Joyeux : A propos des vaccins

Qui et que croire quand on sait que la couverture vaccinale n’atteint pas toutes les souches virales ? En plus certains pensent qu’il faudra peut-être renouveler le vaccin quand la vie sexuelle va commencer.

Joyeux/Touraine : un débat pas triste

Des nouvelles des vaccins ou la polémique Touraine - Joyeux. Faute de vrais arguments Touraine porte des attaques personnelles.

Les tribunaux confirment que le vaccin ROR cause l’autisme

Les tribunaux confirment que le vaccin ROR cause l’autisme Vous n’entendrez rien à ce sujet dans les médias traditionnels, mais, le « tribunal des vaccins » du gouvernement fédéral a une nouvelle fois concédé, quoique très discrètement, que la combinaison de la Rougeole, des Oreillons et de la Rubéole (ROR) en un seul vaccin provoque effectivement l’autisme.

Des vaccins, encore des vaccins !

A chaque congrès de pédiatrie arrive son nouveau lot. Coluche aurait dit «jusqu’où s'arrêteront ils ?».

« Une nouvelle étude confirme l'absence de lien entre vaccins et autisme »

Le Parisien indique en effet qu’« une nouvelle étude portant sur environ 95.000 enfants ayant des frères et sœurs plus âgés dont certains étaient autistes, n'a montré aucun lien entre le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (INPES) et l'autisme ».

« Vaccins : les Français de plus en plus difficiles à convaincre »

Le Parisien note en effet : « Alors que le Conseil constitutionnel doit statuer [aujourd’hui] sur le caractère obligatoire de certains vaccins, un nombre grandissant de Français s'interrogent sur le bien-fondé de la vaccination, au grand dam des autorités ».

SEP et vaccins : au delà du phantasme

Un article très intéressant qui, comme il est dit, donne lieu à des interprétations très différentes. Le risque de SEP est majoré dans les mois suivant la vaccination, mais il est opposé que ces cas sont en général régressif. Souvenons nous que la cour d’appel administrative de Nancy à attribué une indemnité record pour une SEP suite de vaccination «sans reconnaitre le lien de cause à effet!». Surprenant !