Articles

SEP et vaccins : au delà du phantasme

Un article très intéressant qui, comme il est dit, donne lieu à des interprétations très différentes. Le risque de SEP est majoré dans les mois suivant la vaccination, mais il est opposé que ces cas sont en général régressif. Souvenons nous que la cour d’appel administrative de Nancy à attribué une indemnité record pour une SEP suite de vaccination «sans reconnaitre le lien de cause à effet!». Surprenant !

Faut-il mettre un terme à la vaccination obligatoire ?

Question intéressante à poser et remplie d'hypocrisie. En effet, les vaccins obligatoires seuls ne sont plus disponibles sauf demande spéciale. Autre point, la France est avec l’Italie le seul pays avec des obligations, mais ça ne marche pas. Le vaccin c’est comme le communisme, faire le bonheur des gens contre leur volonté. Et ça, ça ne marche pas.

Mortalité infantile élevée dans les pays qui vaccinent le plus

Une étude terrible qui parle d’elle même. Dans les pays à niveau de vie élevé, plus vous vaccinez plus la mortalité infantile est élevée. Impressionnant et inquiétant.

Ebola : les inquiétudes du découvreur du virus

Il faut s’interroger encore une fois sur ce qui se passe réellement. Il y a d’abord les dissonances dans les systèmes de santé. L’OMS qui traine puis qui s’emballe, façon de reprendre le leadership. Puis les labos qui trouvent comme d’habitude que ce nouveau virus peut sentir les dollars et se présentent en sauveurs. Mais il y a aussi les systèmes de santé de ces pays où le virus sévit. La méfiance de ces populations par rapport aux systèmes de santé occidentaux, et on peut les comprendre. Nous les occidentaux essayons de mettre ces populations au rythme de nos normes sanitaires. Normes insupportables à la fois socialement, culturellement et financièrement.

Ebola : le défi sanitaire

Est une ère de nouvelles maladies infectieuses, ou encore une alerte pour vendre des médicaments. Une nouvelles ère du marketing, plus loin que de créer le besoin, on crée le problème. Je vais développer deux points. La gravité réelle La valeur symbolique et les pistes de compréhension. Nous savons peu de choses sur cette maladie.

Cancer : une malade en rémission grâce au virus de la rougeole

Commentaire : Cet article va bien dans le sens de ce que j’appelle "la Théorie des microbes". Le lien entre une maladie et un microbe. Il est à mettre en lien avec le rapport «Streptocoque - Sarcome» et l’article que nous avons diffusé et commenté.

Editorial de la Lettre de la Médecine du sens n°22

Je voudrais partager dans cette lettre un problème croissant pour notre civilisation : l’intoxication, et par là les conséquences de notre civilisation moderne chimique et technique. Cela fait peser un risque sur la survie même de notre espèce, sans catastrophisme particulier, vous réaliserez surement dans quelques années que ce que je vous dit ici est largement en dessous de la réalité. Le 20° siècle a débuté par de grands progrès scientifiques qui ont relégué au rang de l’histoire beaucoup de pratiques traditionnelles. Acupuncture et homéopathie ont été marginalisées. La médecine triomphante avec les vaccins et les antibiotiques allait tout résoudre.

« Faut-il avoir peur du Gardasil ? »


Un risque hautement probable face à une efficacité très douteuse. Voilà encore une fois la question qui se pose. Il ne se passe pas une journée sans que dans la presse ne sorte un article sur le Gardasil. Pour moi qui soigne des SEP depuis des années et qui constate le risque lié à la vaccination, continuer dans cette voie c’est encore jouer avec le feu. A suivre...

Le Japon arrête la recommandation du vaccin anti Papilloma virus. Gardasil et Cervarix.

Nous avons reçu de nombreux articles venant d’autres parties du monde qui montrent bien que cette problématique du vaccin Gardasil se pose un peu partout. Pour que vous puissiez avoir une petite idée du contenu de ces articles Espagnols, nous les avons passé dans «Google traduction» ce qui n’a pas manqué de donner des tournures parfois humoristiques liées au traducteur automatique.

Cancer de l'utérus : 420 médecins s'inquiètent des effets du Gardasil

Le Journal du Dimanche annonce que « 420 médecins réclament "une mission parlementaire" pour évaluer l'opportunité du vaccin censé prévenir le cancer du col de l'utérus. […] Parmi eux, la pneumologue Irène Frachon, le médecin blogueur Dominique Dupagne, plusieurs membres du collectif Formindep – tous connus pour leur indépendance vis-à-vis de l'industrie – de nombreux généralistes, quelques pédiatres et gynécologues ainsi que des pharmaciens et des sages-femmes (plus de 700 professionnels de santé au total) », précise le journal.

Des médecins s’alarment de la hausse des tentatives de suicide chez les jeunes filles.

Pascale Krémer note dans Le Monde que « la revue de formation médicale Le Concours médical […] dévoile les premiers résultats d'une enquête épidémiologique menée conjointement par la faculté de médecine et l'Institut universitaire de santé public de Poitiers et l'Observatoire régional de la santé d'Alsace ». La journaliste explique que l’enquête a été menée en juin 2012 auprès de « 1.817 jeunes de 15 ans tirés au sort, dans 171 établissements scolaires des régions Poitou-Charentes et Alsace, [qui] ont répondu à un long questionnaire de 88 questions sur la santé ». Pascale Krémer évoque des « résultats inquiétants », soulignant qu’« à 15 ans, près de 21% des filles et près de 9% des garçons ont déjà tenté de se suicider ».

La stratégie secrète de Google apparaît…

Selon Laurent Alexandre, Google est le premier embryon d'intelligence artificielle au monde. (Reuters) Laurent Alexandre est une personnalité atypique dont l'expertise est écoutée. Chirurgien urologue de formation, diplômé de l'ENA, HEC et Sciences-Po, cofondateur de Doctissimo.fr, il préside désormais la société de séquençage de génome DNA Vision. Ce "cerveau" s'intéresse "aux bouleversements qu'entraîneront pour l'humanité les progrès de la science, de la technomédecine et des biotechnologies".

Combien coûte la grippe ?

La grippe saisonnière touche chaque année en France entre 2 et 15 % de la population. Dans la majorité des cas, l’infection est sans gravité, dure moins de 2 semaines et ne nécessite aucune intervention médicale. Parfois, les patients ont besoin d’un avis médical, ou d’un arrêt de travail, mais ne présentent pas de complication. Certains groupes à risque ont toutefois été identifiés, il s’agit notamment des enfants, des personnes âgées ou de celles qui sont atteintes d’une pathologie chronique.

« Les maladies chroniques, la nouvelle crise écologique »


Libération publie un long entretien avec le chimiste et toxicologue André Cicolella, cofondateur du Réseau environnement santé, qui « alerte sur la pandémie de cancers, diabètes, maladies respiratoires… Une crise sanitaire liée selon lui à la pollution et à notre mode de vie ». André Cicolella relève notamment qu’« il y a 50 ans, la majorité des décès dans le monde était causée par des maladies infectieuses. Aujourd’hui 2 décès sur 3 sont le fait de maladies chroniques.

Si les bébés tombent souvent malade, c'est pour leur bien!

L'équipe de l'hôpital des enfants ce Cincinnati fait une découverte très intéressante. Mais tout est compris ou utilisé à l'envers...