Articles

« Schizophrénie : les troubles cognitifs seraient liés à l'inflammation cérébrale »

Anne Prigent relate dans Le Figaro les résultats d’une étude française parue dans Schizophrenia Bulletin, selon lesquels « l'inflammation observée chez des patients schizophrènes est associée à un niveau intellectuel général plus bas et à des déficits cognitifs plus prononcés ».

Le poumon des patients psychotiques en ligne de mire

Les patients psychotiques et schizophrènes ont un poumon plus faible et font plus de bronchites et de pneumonies.