Articles

Maladie auto immunes (MAI) et maniaco dépression (MD) ou bipolarité

Le résultat essentiel est la mise en évidence d’une incidence deux fois plus élevée de MB parmi les patients souffrant d’une affection auto-immune préalable que chez ceux sans problématique auto-immune

Schizophrénie et maniaco-dépression, un gène commun

Une équipe française met en évidence un facteur de risque génétique commun à la schizophrénie et aux troubles bipolaires.

« Autisme : les antidépresseurs durant la grossesse de nouveau pointés du doigt »


Commentaire d'Olivier Soulier. Certaines maladies vont nous interroger sur notre mode de vie, notre environnement, la médecine, les pollutions et toutes les pratiques humaines. Elle apparaissent comme des épidémies, mais sont en fait provoquées par notre mode de vie. Et comment pourrai t-il en être autrement ? Aucune autre hypothèse n’est plausible. La génétique n’a pas changé complètement en 30 ans.

« Bipolaires, enquête sur le mal de l’époque »


C’est ce que titre Le Point sur sa couverture. Le magazine publie un dossier sur le sujet, relevant que « cette maladie touche 5% de la population. La bipolarité chamboule les humeurs, entre vertiges et abîmes, et fait de l’existence un parcours d’obstacles ».