Articles

Dépression et maladies cardiaques, le mauvais cocktail

Une étude de cohorte réalisée à l’initiative d’une équipe de l’INSERM montre que les personnes chez qui sont associés des symptômes dépressifs et une pathologie cardiaque ont un risque de décès par maladie cardio-vasculaire qui peut être presque quatre fois supérieur à celui de sujets qui ne présentent aucune de ces pathologies.

En bref : l'apnée du sommeil favorise le diabète

Il est logique que ces deux maladies soient associées. Elles parlent de problématique assez semblables par l’intensité et les mécanismes à l’origine. L’apnée du sommeil parle d’un choix de vie, ou de non vie qui se rejoue 20 fois par nuit, avec souvent le jour une inconscience de cette situation.