Articles

Châtiments corporels et fessées : l'Assemblée nationale fait un pas vers l'abolition

À l'occasion de l'examen du projet de loi « égalité et citoyenneté », dans la nuit du 1er au 2 juillet, l'Assemblée nationale a adopté un amendement proscrivant toute violence corporelle, verbale, et psychologique, exercée par les parents sur les enfants.

Alcool et risque de fibrillation atriale

Pour comprendre prenons les choses de façon symbolique. Nous sommes devant le problème des troubles du rythme cardiaque, ou des tachycardies supra ventriculaires. La FA ou fibrillation auriculaire parle d’un problème familial ou transgénérationnel que je subis et que je ne peux pas contester, mais que je vois.

Editorial de la lettre Médecine du sens n°21

LA DELINQUANCE DE BIG PHARMA. «Silence ! On tue et on vole, et en plus on risque rien !». Une chronique au vitriol sur la délinquance de l’industrie pharmaceutique. Jacques Servier vient de mourir sans jamais avoir été vraiment inquiété. C’est un grand parrain de la mafia pharmaceutique qui s’en va sans avoir été réellement mis face aux 1500 morts qu’il a sur la conscience.

Interdiction de la fessée : une interview cinglante d’Edwige Antier

Paris, le samedi 14 décembre 2013 – Le Conseil de l’Europe a récemment déploré la position de plus en plus isolée de la France. C'est en effet l’un des rares pays de l’Union européenne à n’avoir pas légiféré pour interdire les violences éducatives, soit les gifles, fessées et autres petites tapes. Campagne de sensibilisation, proposition de loi, pétition : les initiatives ont pourtant été nombreuses ces dernières années pour faire rentrer (avec douceur) la France dans le "droit chemin".