Articles

Science décalée : l'amour rend vraiment ivre

L’hormone de l’amour (ocytocine) aurait les mêmes effets sur le comportement et les émotions que l’alcool. Alcool et ocytocine agissent tous les deux sur la transmission du GABA dans certaines régions du cerveau et favorisent la confiance, la générosité, la prise de risque, voire l’agressivité.

La vodka tue, c'est prouvé ! C’est normal, c’est le but !!!

Philipe Pétain s'était rendu célèbre (entre autres !), par l'aphorisme inattaquable : le feu tue. Richard Peto renforcera-t-il sa notoriété en épidémiologie avec la conclusion tout aussi inattaquable d'une étude qu'il cosigne : la vodka tue. En substance, des épidémiologistes russes, britanniques, français et américains se sont associés pour évaluer les conséquences sur la mortalité de la consommation d'alcool et plus spécifiquement de celle de vodka couramment utilisée pour des alcoolisations massives.