Articles

Hérédité épigénétique

« les souriceaux nés des pères rendus plus actifs ont présenté une mémoire et une capacité d'apprentissage légèrement accrues. Un changement adaptatif s'était produit dans les spermatozoïdes »

Tu auras mal au genou, mon enfant !

Le mal aux genoux se transmettrait de parent à enfant. Tiens donc ! Nous connaissions déjà cette étude où, dans les lésions mineures du genou, une intervention «simulée» (anesthésie et simples petites incisions cutanées) fonctionnent aussi bien que de véritables opérations. Nous voilà avec des troubles du genou qui se transmettent à nos enfants. En clair, les personnes aillant une prothèse de genou (témoins de formes graves et avancées de troubles du genou) ont des enfants avec plus de troubles du genou.

Les causes de l'autisme à moitié génétiques et à moitié environnementales

Commentaire de Olivier Soulier. La part environnementale apparaît de plus en plus importante dans l’apparition de l’autisme. L’intoxication est surement le maître mot. Les enfants ainsi "plombés" si je peux me permettre l’expression ne peuvent plus ensuite se développer normalement, accumulent les retards jusqu'à décrocher. Ils deviennent la proie des infections multiples qui ne font que nourrir le cercle vicieux.

Religion et dépression, une relation corticale

Commentaire de Olivier Soulier. Voila un article qui nous donne des informations importantes. Les personnes à haut risque (le risque de dépression est majeur chez les enfants de sujets déprimés) ont un amincissement du cortex cérébral. La prière augmente l’épaisseur du cortex cérébral créant en quelque sorte une réserve, et protège le sujet contre la dépression. (à 90%) Ce qui compte en fait ce n’est pas la fréquentation des lieux de culte, mais que pour le sujet la religion ou la spiritualité soit importante.

SEP, l’hérédité pèse moins lourd que prévu

Les mécanismes de déclenchement de la sclérose en plaques (SEP) sont encore mal connus. Des facteurs environnementaux ont été incriminés, notamment certaines infections virales. Les enquêtes épidémiologiques ont aussi mis à jour l’implication de facteurs génétiques et plus de 100 gènes ou loci génétiques ont été décrits comme associés à la maladie. Il est encore difficile de déterminer précisément la part de chacun de ces deux types de facteurs dans l’apparition de la SEP.