Articles

La flore intestinale interviendrait dans les maladies dégénératives

Nos intestins renferment plus de 1,5 kilogramme de bactéries.

Une antibiothérapie précoce chez le nouveau-né vient perturber la mise en place de la flore intestinale

L’antibiothérapie par AMX + CTZ au cours de la 1ère semaine de vie a perturbé la mise en place du microbiote intestinal normal.

Le lien Emotion - Flore intestinale.

Les bactéries intestinales interagissent avec des régions du cerveau associées à l'humeur et au comportement, ...

Le chaînon manquant - La flore intestinale détermine nos désirs alimentaires.

Une étude suggère que le microbiote intestinal pourrait aider le cerveau à influer sur les fringales et à décider de quels aliments l’organisme a besoin.

RISQUE CARDIAQUE: TMAO, le composé sanguin qui prédit l'AVC – NEJM

Les niveaux sanguins d’un sous-produit bactérien, l’oxyde de triméthylamine, sont prédictifs d’un risque accru de maladie cardiaque, même en l’absence de risques cardiovasculaires connus, démontre cette étude clinique menée chez plus de 4.000 personnes.

Un lien entre fatigue chronique et bactéries intestinales ?

Le syndrome de fatigue chronique pourrait être lié à un déséquilibre du microbiote intestinal. Une découverte qui permettrait de faciliter le diagnostic de cette maladie.

Microbiote : les bactéries de l'intestin régulent l'absorption du fer

Dans la rubrique la vie merveilleuse des microbes, le microbiote, c’est à dire la flore intestinale, participe à l’équilibre et l’absorption du fer. Merveilleux, alors pourquoi ne pas laisser agir la nature et éviter de la perturber perpétuellement ?

Le comportement de l'enfant influencé par sa flore intestinale ?

Des chercheurs ont trouvé une corrélation entre le tempérament des enfants et la composition de leur flore intestinale. Les bactéries du microbiome intestinal interagiraient avec les hormones du stress, chez les garçons comme chez les filles.

Allaités longtemps, seront-ils plus riches ?

Les effets de l’allaitement sur le cerveau de l’enfant font l’objet de nombreux travaux et plusieurs études aujourd’hui suggèrent qu’il pourrait avoir un effet positif sur les performances intellectuelles de l’enfant.

Flore intestinale : elle influencerait notre humeur et nos envies culinaires

Nous voilà enfin au coeur de la compréhension. Les microbes de notre tube digestif ont besoin pour survivre de nous donner envie de manger les aliments dont ils ont besoin. Ils manipulent ainsi notre comportement alimentaire. C’est article donne tous les arguments dans ce sens.

Edulcorants, la pilule amère !

Voilà une pierre dans le jardin des édulcorants. Cette étude, et il nous en faudrait bien d’autres, va dans le sens du début de ce que nous savons depuis longtemps, les édulcorants posent un réel problème. Les édulcorants donnent ici une intolérance au glucose. Cela est la conséquence d’une rupture de l’équilibre de la flore intestinale induite par les édulcorants.

Si les bébés tombent souvent malade, c'est pour leur bien!

L'équipe de l'hôpital des enfants ce Cincinnati fait une découverte très intéressante. Mais tout est compris ou utilisé à l'envers...