Articles

Les femmes enceintes ont un sixième sens

Cette intuition peut s’être manifestée dès l’annonce de la grossesse et persister au fil des mois

Exposition in utero au paracétamol : un effet sur le développement du langage ?

On peut admettre que le principe de précaution doit inciter à la prudence en matière de prescription et d’automédication, y compris avec des molécules aussi courantes que le paracétamol, et a fortiori chez la femme enceinte.

Femmes enceintes et métaux lourds

Santé publique France a mesuré la présence de treize polluants comme le mercure, le plomb, l'arsenic, l'aluminium dans les cheveux et les urines de 4000 futures mères de 18 à 40 ans.

Des polluants mesurés chez 4000 femmes enceintes

Cécile Thibert revient dans Le Figaro sur la cohorte Elfe, pilotée par l’Ined et l’Inserm, notant : « Mieux comprendre ce qui influence le développement des enfants, telle est la raison d’être de la cohorte Elfe («Étude Longitudinale Française depuis l’Enfance»), à laquelle participent 18.000 enfants nés en métropole en 2011 (soit un enfant sur 50 nés cette année-là) ».

Un lien entre antibiotiques et asthme ?

Les antibiotiques favoriseraient l’asthme. C’est une notion que tout homéopathe ou tenant de médecine naturelle connait, mais voilà ici une étude très large (500 000 personnes) qui le confirme. Cette étude reprends deux situations ou les antibiotiques donnent de l’asthme. Les antibiotiques donnés pendant la grossesse et les antibiotiques donnés dans l’enfance surtout pour des infections respiratoires.

Des femmes enceintes hyperactives

Nous sommes de manière caractéristique dans une situation ou la médecine et la vie en général marche sur la tête. Le commentaire final pose quand même la question.Enceinte hyper active Pourquoi donner un psycho-stimulant avec un objectif sédatif ? Il est important de reprendre les choses au départ, de comprendre la problématique des enfants dit «hyper actifs». Beaucoup de nos méthodes de vie actuelles favorisent l’hyper activité ou banalement l’énervement d’un tel niveau qu’il déclenche des troubles de l’attention.