Articles

Une nouvelle religion vaccinale est née en Occident

En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) propose de vacciner tous les « enfants fragiles », à savoir « tous ceux qui présentent un risque de faire une forme grave de la maladie et de décéder »

Pfizer : Un document confidentiel expose la dissimulation criminelle des décès par vaccin

Pfizer savait que le vaccin à ARNm était mortel, même au cours des trois premiers mois de son utilisation d’urgence.

« Je n’ai jamais été témoin d’autant d’accidents vaccinaux » déclare un médecin

Le Dr Patricia Lee, médecin agréé en Californie, a déclaré que son expérience avec des patients victimes du vaccin “ne correspond pas aux affirmations des autorités sanitaires fédérales concernant la sécurité des vaccins COVID-19”.

Le groupe d’experts de la FDA sur les vaccins se prononce contre les injections mortelles

Après ces témoignages alarmants, il n’est pas étonnant que le comité de la FDA ait voté contre le programme de rappel.

La FDA admet finalement que la viande de poulet contient de l’arsenic !

Après des années de balayage de la question sous le tapis, et en espérant que personne ne le remarquerait, la FDA a finalement admis que la viande de poulet vendue aux Etats-Unis contient de l’arsenic, un produit chimique cancérigène et toxique qui est mortel à haute dose. Mais la vérité, c’est de connaître l’endroit d’où cet arsenic provient : il est volontairement ajouté à l’alimentation des poulets !