Articles

"L'enfant qui prend des risques se développe mieux"

Deux expertes abordent la question de la prise de risques chez l'enfant. Elles expliquent pourquoi elle est primordiale pour son développement et la création de son identité d'adulte.

Une enfance plus simple pourrait protéger nos petits contre les troubles psychiques

Quand il était petit, mon père avait un pull-over pour tout l'hiver. Vous avez bien lu, un seul. S'il s'usait au niveau des coudes, ma grand-mère le reprisait...

La maltraitance émotionnelle

La maltraitance émotionnelle a des conséquences très négatives sur le développement de l’enfant. Qu’entend-on par maltraitance émotionnelle ?

« Avoir un enfant transforme le système immunitaire des parents »

« L'effet de la parentalité sur les défenses naturelles de l'organisme est même pire qu'une gastro-entérite aigüe ! En plus d'être bouleversés, les systèmes immunitaires des deux parents ont tendance à devenir similaires après l'arrivée de l'enfant ».

Tout se joue à l’adolescence, ou presque

L’adolescence, période qui embête tout le monde, surtout les parents, est le moment fondamental de l’individuation.

La pédiatre Catherine Gueguen explique ce que la science a découvert sur le cerveau des enfants. Et en quoi ces travaux valident les principes de l'éducation bienveillante.

Les chercheurs du XXIe siècle nous disent ce qui favorise le bon développement de l'enfant: une relation bienveillante, empathique, soutenante. Car cette attitude permet à son cerveau, très fragile, d'évoluer de façon optimale.

Interdiction de la fessée : une interview cinglante d’Edwige Antier

Paris, le samedi 14 décembre 2013 – Le Conseil de l’Europe a récemment déploré la position de plus en plus isolée de la France. C'est en effet l’un des rares pays de l’Union européenne à n’avoir pas légiféré pour interdire les violences éducatives, soit les gifles, fessées et autres petites tapes. Campagne de sensibilisation, proposition de loi, pétition : les initiatives ont pourtant été nombreuses ces dernières années pour faire rentrer (avec douceur) la France dans le "droit chemin".