Articles

La pollution dans l’air à des taux dit sécures, c’est à dire autorisés, est responsable d’altérations cérébrales et de déficits cognitifs chez les enfants.

“Par conséquent, nous ne pouvons pas garantir la sécurité des niveaux actuels de pollution de l'air dans nos villes”