Articles

Le stress post-traumatique va droit au cœur

L’augmentation du risque est particulièrement marquée avant l’âge de 50 ans, concerne autant les femmes que chez les hommes

Soigner son coeur protégerait le cerveau de la maladie d’Alzheimer

Les personnes avec de bons paramètres cardio-vasculaires ont des risques réduits de développer une démence.

Le café est bon pour le coeur

D'après les auteurs de cette étude parue dans Plos Biology, les effets cardioprotecteurs sont atteints à une concentration de caféine équivalente à la consommation de quatre tasses de café !

Gamma GT ou la signification d’un bio-marqueur

Ce biomarqueur a donc la particularité d’un spectre d’anomalies plutôt large qui dépasse largement l’alcoolisme chronique où il est trop souvent cantonné.

Faire le ménage est bon pour le coeur

Une vaste étude menée par des Canadiens montre qu’il faudrait réintroduire des activités physiques

Pollution: les particules s'infiltrent jusqu'au cœur

Selon une étude américaine publiée dans The Lancet , l'exposition à long terme aux particules fines peut être à l'origine d'accidents cardio-vasculaires.

« Deux canettes de boissons énergisantes par jour nuiraient au cœur »

Le Parisien fait savoir qu’« une nouvelle étude, présentée au congrès de l'Association de cardiologie américaine, vient confirmer les effets néfastes des "energy drinks", à base de sucre, caféine et taurine, sur le cœur, provoquant des rythmes anormaux ».

La dépression : un risque pour le cœur ?

Une équipe Inserm vient de mettre en évidence un lien entre état dépressif et facteurs de risque cardiovasculaire. Mieux prendre en charge la dépression pourrait apporter des bénéfices en termes de santé cardiovasculaire.

« Cardiologie : on peut vraiment avoir ‘le cœur brisé’ »

"Selon les chercheurs zurichois, le taux de mortalité du syndrome du cœur brisé serait de 3,7%. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois diagnostiquée, […] cette insuffisance cardiaque aiguë est réversible"

Un mariage ambivalent est un risque pour votre coeur

Encore une étude qui nous dit clairement pour nous ou pour nos enfants, être mariés heureux et pleinement épanouis est une garantie de longue vie, mais un mariage ambivalent, ou pire malheureux est un risque cardiaque.

Le cerveau adapte la vue en fonction du cœur

La perception inconsciente des battements du cœur par le cerveau influe sur la qualité de la vue : le fonctionnement intrinsèque de l’organisme modifie donc les sens, et probablement la cognition et le comportement.

Quand la psychiatrie était une affaire de cœur

Les médecins et psychiatres Egyptiens avaient tout compris il y a entre 35 et 50 siècles. Soit en 3000 avant JC. C’est le coeur qui gouverne les pensées et le psychisme. Les troubles psychiques affectent notre espérance de vie par des somatisations plus importantes. Les dépressifs ont plus de pathologie cardiovasculaires. Les personnes aillant des troubles cardiovasculaires ont plus de chance de développer des troubles affectifs.

Le cerveau adapte la vue en fonction du cœur

Nos organes modifient l’activité et la perception par le cerveau. Et ici concrètement, quand notre coeur bat plus fort, nous voyons différemment les images et les images influencent notre perception dans le cerveau. Nous pouvons imaginer ce qui se passe : quand vous voyez votre aimé(e) le coeur bat et plus il bat plus le voyez, plus le coeur bat et plus vous l'aimez !

Aime...

« Aime et fais ce que Tu veux. Si Tu Te tais, tais-Toi…

DE L'ASTRONOMIE A L'EMBRYOLOGIE CREATION DU MONDE, CREATION DE L'HOMME. - Journal Réel n°115

La naissance du monde est un grand mystère.“Le monde s’est-il…