Articles

Quand la caféine soigne une maladie génétique avec tremblement

Faire boire du café à un petit garçon peut paraître incongru, mais ses parents ne sont pas choqués. Ils sont originaires de Madagascar où, selon les chercheurs, cette boisson est utilisée pour combattre certains maux.

L’effet psychoactif sur le cerveau des aliments

 « Les gens aiment la façon dont le café et l'alcool les font se sentir. C'est la raison pour laquelle ils en boivent »

Le café serait bon pour le rein

Moins d’IRC chez les buveurs de café quotidiens

Le café est bon pour le coeur

D'après les auteurs de cette étude parue dans Plos Biology, les effets cardioprotecteurs sont atteints à une concentration de caféine équivalente à la consommation de quatre tasses de café !

Faire de la farine au départ des cerises de café

Les "cerises", ces fruits qui contiennent les grains de café, peuvent être transformées en une super farine.

Gros consommateurs de café : la mortalité boit la tasse

Une consommation importante de café était associée à un moindre risque de décès, toutes causes confondues et de décès d’origine cardiovasculaire. ... ...

Le café altère notre perception du gout sucré.

Des études récentes ont montré la présence de récepteurs d'adénosine dans les cellules qui détectent le goût du sucre.

« Une enzyme contenue dans la caféine agit contre la démence ».

La caféine stimule une enzyme qui protège le cerveau du déclin cognitif, indique une étude publiée dans Scientific Reports, ayant identifié 24 composés capables de réduire le développement des maladies neurodégénératives

Thé, cacao, café : des alicaments en psychiatrie ?

La prévalence des maladies mentales est en augmentation dans le monde entier, ce qui justifie d’intensifier les recherches en psychiatrie, en vue d’une « meilleure détection, d’une prévention fondée sur l’amélioration du mode de vie et de l’alimentation, et d’une efficacité accrue des traitements. »

Le café réduit le risque de cancers… sauf s'il est brûlant!

Des boissons consommées à 70°C pourraient augmenter le risque de cancer de l'œsophage selon l'Organisation mondiale de la santé.

« Le café permettrait d'abaisser le risque de cancer du côlon »

Le Parisien indique en effet qu’« une étude américaine a mis en évidence certains bienfaits pour la santé du café, en trouvant que deux tasses et demi d'expresso ou de café filtre pouvaient considérablement diminuer le risque de cancer colorectal ».

La caféine améliore aussi la fonction rénale des grands prématurés

Une insuffisance rénale aiguë (IRA) est observée chez 18 % à 40 % des nouveau-nés prématurés de très petit poids en soins intensifs. La caféine est prescrite de façon habituelle à ces enfants.

Un moindre risque de SEP pour les buveurs de café ?

6 tasses par jour et un risque de SEP réduit de 30 %

Un effet (fort) du café sur la dépression

Les auteurs constatent que la consommation de café et celle de caféine) sont « associées de façon significative à une réduction du risque dépressif. »

« Le café permettrait d'abaisser le risque de cancer du côlon »

« une étude américaine a mis en évidence certains bienfaits pour la santé du café, en trouvant que deux tasses et demi d'expresso ou de café filtre pouvaient considérablement diminuer le risque de cancer colorectal ».