Six Français sur dix inquiets des effets de l’alimentation sur leur santé

Commentaire.

Publié dans la lettre de Médecine du sens n° 30

Ces études montrent bien comment les Français prennent conscience un peu à la fois de la malbouffe et des dangers de l’alimentation moderne trafiquée. Il y a une vraie prise de conscience des dangers sur la santé.

Je me réjouis pour ma part de voir l’ensemble des gens prendre conscience dans les actes et leur vie de ce qui se passe réellement. L’amplification de ce mouvement est fortement porteur d’espoir.

L’ARTICLE :

 

C’est ce que note Le Point, qui observe que « ce sentiment “se généralise à l’ensemble de la population”, même si le prix reste le principal critère d’achat des Français ».
Le magazine relate ainsi les résultats d’un sondage Ipsos réalisé pour Agri Confiance, relevant que « plus de 6 Français sur 10 se disent préoccupés par les effets de l’alimentation sur leur santé, réclamant davantage d’information sur l’origine des produits, même si le prix reste quand même leur principal critère d’achat ».
Le Point indique que selon ce sondage, « “la préoccupation des Français quant aux effets de leur alimentation sur leur santé progresse fortement par rapport à 2007”. Aujourd’hui, 64% d’entre eux font part de leur inquiétude sur ce sujet, alors qu’ils n’étaient que 52% à l’exprimer il y a 7 ans ». Le magazine souligne que « ce sentiment “se généralise à l’ensemble de la population”, y compris les jeunes de moins de 35 ans (65 %) et les cadres (46 %), autrefois moins soucieux de ces questions (respectivement 48 et 46 % en 2007) ».
« Cette appréhension entraîne une exigence accrue en matière d’informations sur l’origine et la transformation des produits de consommation courante. Seuls 28% des Français estiment aujourd’hui disposer de suffisamment de renseignements sur la manière dont les produits sont cultivés, élevés et transformés, soit une chute de 17 points par rapport à 2007 »,
continue l’hebdomadaire.
Le Point remarque que « la traçabilité des aliments ressort comme un critère essentiel pour 47% des personnes interrogées. Cette question vient dépasser les considérations de respect de l’environnement (40%), de saisonnalité (43%) ou des revenus de l’agriculteur (34%). […] Le critère du prix reste toujours la principale considération des consommateurs au moment d’effectuer leurs achats – cité par 67% des Français. […] Mais il est désormais immédiatement suivi par celui de l’origine des produits (54%) ».
Le magazine relève enfin que « les consommateurs soulignent que la présence de beaucoup d’éléments qu’ils considèrent comme ayant pourtant un impact sur leur santé est difficilement identifiable sur les étiquettes. C’est le cas notamment des pesticides ou de la traçabilité, qui apparaissent peu clairement sur les emballages selon plus de la moitié des sondés ».

http://www.mediscoop.net/index.php? pageID=7ea9415b565c083c03cb722252cb2be2&midn=6595&from=newsletter