Scandale de pédophilie en Pennsylvanie

Commentaire. La pédophilie dans l’église est certainement un des pires exemples de cette sexualité perturbée qui emporte des générations entières en domino. 

Ici, le pape François, que pourtant ailleurs je trouve être un homme remarquable, n’a pas été à la hauteur. Pire, à côté de la plaque.

Coluche, encore lui, disait de Jean Paul II à propos du préservatif : « il n’a rien compris, il l’a mis à l’index ».

Boris Vian disait « La justice frappe sans pitié, ceux qui tuent sans raison ».

 

 

L’ARTICLE :

Scandale de pédophilie en Pennsylvanie : le Vatican était au courant, selon le procureur général

France Info

Le procureur général de Pennsylvanie a révélé mardi que “le Vatican était au courant des abus” sexuels dans certains des cas et “était impliqué dans leur dissimulation”.

Le Vatican savait que des prêtres catholiques de Pennsylvanie dissimulaient les abus sexuels qu’ils commettaient sur des enfants, a déclaré mardi 28 août le procureur général de cet Etat américain.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/pedophilie-de-l-eglise/scandale-de-pedophilie-en-pennsylvanie-le-vatican-etait-au-courant_2916181.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 220