Rejet de l’amendement pour l’interdiction du Glyphosate par l’Assemblée Nationale

Commentaire. Vous vous demandez commet on peut arriver ainsi à détruire la biodiversité et l’espèce humaine, ne vous posez plus de questions, voilà un petit exemple illustré : 

le Glyphosate :  son interdiction ne sera pas inscrit dans la loi. Histoire d’une manipulation.

Les fausses promesses de notre président Macron, et de Stéphane Travert, ministre de l’agriculture ou ‘au service des lobbies’. Histoire d’une manipulation qui va encore nous couter très cher.

Le visible et les coulisses.

 

L’ARTICLE :

L’Assemblée nationale rejette les amendements pour l’interdiction du glyphosate

La sortie du glyphosate d’ici 2021 ne figurera pas dans la loi. Le gouvernement souhaite d’abord une solution pour les agriculteurs. Source AFP

Publié le 29/05/2018 à 07:06 | Le Point.fr

Emmanuel Macron avait promis que la substance, principe actif du Roundup de Monsanto, serait interdite en France “dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans trois ans”.

Engagement présidentiel, la sortie du glyphosate d’ici 2021 ne sera pas à ce stade gravée dans la loi, ont décidé les députés, malgré des demandes jusqu’au sein de la majorité, le gouvernement voulant d’abord une solution pour les agriculteurs. Après la décision de l’Union européenne en novembre de renouveler la licence de l’herbicide controversé pour cinq ans, Emmanuel Macron avait promis que la substance, principe actif du Roundup de Monsanto, serait interdite en France « dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans trois ans ».

Lire la suite de l’article : http://www.lepoint.fr/societe/l-assemblee-nationale-rejette-les-amendements-pour-l-interdiction-du-glyphosate-29-05-2018-2222169_23.php?boc=1341454&m_i=nPTAeDS%2B2h7QyWecIEZUsldPrlprzE87V%2BFsjNdS6d9QudA4WZI6kviGqNCrCN1q1Q4Tpj8iNqbcg7vy2FvIrWmTby9nn_&M_BT=802922630852#xtor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20180529

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 209