Regard sur Tedros Adhanom, un criminel à l’OMS

 

Nous avons souvent parlé du directeur de l’OMS; sans aucune compétence médicale, ancien criminel qui fait tirer sur la foule et fait torturer les opposants.

S’il a pu se retrouver à la tête de l’OMS c’est bien parce qu’il est totalement asservi à des intérêts, comme la Chine, Bill Gates, et l’industrie pharmaceutique, qui en sont en quelque sorte propriétaires.

L’OMS n’est pas une organisation internationale oeuvrant pour le bien de l’humanité, mais plutôt un organe accaparé par quelques groupes d’intérêt. 

Elle oeuvre plus pour des groupes privés préservant les intérêts pharmaceutiques que pour la santé publique.

Sa gestion de la crise du Coronavirus est calamiteuse en tout point.

Il faut surtout arrêter de voir l’OMS comme une référence, si ce n’est comme la référence de la corruption d’une organisation sensée protéger le bien de la santé publique.

Le drame c’est que beaucoup n’ont pas encore ouvert les yeux sur ce qu’est devenu l’OMS. Ses positions de référence servent de base pour la censure sur Youtube et Facebook.

Imaginez Al Capone servant de référence à la justice.

 

L’ARTICLE :

Les crimes de Tedros Adhanom, directeur général de l’OMS

Paru dans Corvelva (Italie) le 23 AVRIL 2020

 

Tedros Adhanom, de l’OMS, devrait être jugé pour crimes contre l’humanité.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, en plus d’être le premier directeur de l’OMS sans diplôme de médecine, a également un “arrière-plan politique” par rapport à ses prédécesseurs. Sur sa biographie en ligne, l’OMS exalte ses qualifications de ministre de la Santé éthiopien de 2002 à 2012, des choses impressionnantes.

Mis à part ses diplômes médicaux, Tedros est membre du “Front de libération du peuple tigré»(TPLF), une organisation pacifique comme son nom l’indique. Fondé en tant que parti révolutionnaire communiste, il est arrivé au pouvoir en 1991, a mené une campagne de guérilla contre la dictature de Mengistu, puis a formé une coalition avec les deux autres partis ethniques après son exil.

 

Lire la suite : https://www.corvelva.it/fr/approfondimenti/sistema-sanita/oms/i-crimini-di-tedros-adhanom-direttore-generale-dell-oms.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n°307