Raoult : Le Redemsivir n’a aucune action et provoque des insuffisances rénales.

Commentaire. Toutes les études publiées jusqu’à présent, malgré toutes les formulations montrent que ce traitement à 2000 euros a extrêmement peu d’efficacité.

Le risque d’insuffisance rénale avait déjà été signalé par les Chinois et repris par le Pr Raoult.

Les dernières publications vont plutôt dans ce sens.

Prendre un tel risque pour des effets si faibles ne semble pas raisonnable.

Quand on pense à l’énergie et l’argent dépensé par Gilead pour faire passer leur médicament, ayons une petite pensée pour eux.

 

L’ARTICLE :

Coronavirus : Didier Raoult a-t-il raison de dire que le remdesivir “ne soigne pas” et “cause des insuffisances rénales” ?

Benoît Zagdoun – France Télévisions – Mis à jour le 20/07/2020 | 13:20 – publié le 20/07/2020 | 07:03

Le médicament du laboratoire américain Gilead n’a montré qu’une efficacité très limitée contre le Covid-19 mais n’a pas provoqué d’effets secondaires majeurs, d’après les résultats de deux essais cliniques menés notamment en Chine et aux Etats-Unis.

“Le remdesivir ne soigne pas, accuse Didier Raoult. Pire, il cause des insuffisances rénales.” Dans un tweet publié jeudi 9 juillet, le controversé défenseur de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 s’attaque à la molécule du laboratoire américain Gilead ayant reçu une autorisation de mise sur le marché de la part des autorités américaines comme européennes.

“Sur les cinq premiers patients traités par ce médicament à l’hôpital Bichat, deux ont été mis sous dialyse”, dénonce le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, renvoyant vers une publication de médecins du CHU parisien. Mais l’iconoclaste professeur marseillais dit-il vrai ou “fake” ?

La référence citée par Didier Raoult est une pré-épreuve (PDF) d’une étude relue et validée par l’International Journal of Infectious Diseases, mise en ligne le 30 juin. Ses auteurs y décrivent l’évolution de l’état de santé de cinq patients. Il s’agit des premiers à avoir reçu du remdesivir en intraveineuse après avoir été hospitalisés en réanimation à l’hôpital Bichat, entre le 24 janvier et le 1er mars, pour une forme sévère de pneumonie due au Sars-CoV-2. Le médicament leur a été administré dans le cadre d’un “usage compassionnel”, le seul cas dans lequel il pouvait jusqu’à présent être prescrit en dehors d’un essai clinique.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-didier-raoult-a-t-il-raison-de-dire-que-le-remdesivir-ne-soigne-pas-et-cause-des-insuffisances-renales_4044073.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 305