Quand la caféine soigne une maladie génétique avec tremblement

Commentaire. L’homéopathie connait ce principe depuis longtemps et l’utilise alors que la médecine le découvre par hasard.

Nous connaissons l’action neurologique de la caféine, et ses nombreuses actions positives sur la prévention de maladie.

Ici cette action vient limiter les tremblements dus à une maladie génétique en saturant la protéine en cause. Avec, comme le raconte cette histoire, une confirmation : quand les parents se trompent en achetant par erreur du décaféiné, ça ne fonctionne plus 

Notons deux choses. 

Tout d’abord ce type de hasard a été à l’origine aussi de la découverte de certains aspects de l’homéopathie comme la dynamisation. Hahnemann constate que les patients venant de loin ont de meilleurs résultats avec ses remèdes. Il fait au départ l’hypothèse du placebo, en pensant qu’il sont plus motivés, avant de réaliser qu’à cette époque (fin du 18ème) les voyages se font en calèche ou à cheval avec le fait d’être secoués. Quand il décide de « secouer » lui-même les fioles de remèdes il obtient le même résultat. La dynamisation est née.

Ensuite l’homéopathie connait les remèdes correspondant à une amélioration par le café. On les utilise par exemple pour les migraines si c’est le cas.

Nous voyons comment l’homéopathie possède dans sa structure des principes très importants pour soigner, que la médecine ignore, sauf par hasard.

Ce serait à essayer. Voilà la liste en abréviation..

GENERALITIES; FOOD and drinks; coffee; amel. (33) : acon., agar., androc., aran-ix., arg., ars., brom., cann-i., canth., Cham., chel., coloc., corn., crot-h., dicha., eucal., euph., euphr., fago., fl-ac., glon., hell-o., hyos., ign., lach., levo., mag-c., morph., mosch., nux-v., op., phos., til.

Un remède est plus spécifique des tremblements, Argentum Nitricum.

 

L’ARTICLE :

Un enfant de 11 ans atteint d’une maladie orpheline soigné par hasard grâce à… du café !

Par Sciences et Avenir avec AFP le 11.06.2019 à 10h42

Parfois, la médecine progresse grâce à des hasards étonnants. C’est le cas d’un enfant de 11 ans qui n’a plus subi de mouvements incontrôlés dus à sa maladie orpheline grâce à… du café !

Prescrire du café à un enfant pour supprimer les mouvements incontrôlés dus à sa maladie orpheline, puis en confirmer l’efficacité grâce à du “déca” acheté par erreur : parfois, la médecine progresse grâce à des hasards étonnants. Cette histoire est racontée lundi par des médecins français dans la revue Annals of internal medicine. Le patient est un enfant de 11 ans à qui on diagnostique l’an dernier une dyskinésie liée à un gène appelé ADCY5. “C’est une maladie orpheline, on ne connaît même pas le nombre de cas tellement elle est rare, on peut parler d’une naissance sur un million mais ça n’est qu’un ordre de grandeur”, explique à l’AFP l’un des médecins, le Pr Emmanuel Flamand-Roze.

Lire la suite de l’article : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/maladie-enfant/un-enfant-de-11-ans-atteint-d-une-maladie-orpheline-soigne-par-hasard-grace-a-du-cafe_134381

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 255