Prendre la main de quelqu’un qui souffre, un geste spontané qui fait du bien

Commentaire. Un excellent article d’Alternative santé. A lire. Et à s’abonner.

En prenant la main d’une personne qui souffre, vous synchronisez spontanément vos ondes cérébrales et vos rythmes cardiaques, et vous faites baisser la douleur de celle qui souffre.

« Le simple fait d’être ensemble dans la même pièce, en se touchant ou non, était associé à une synchronisation des ondes cérébrales, sur une fréquence proche de celle de l’attention soutenue. Les chercheurs ont également constaté que la douleur avait tendance à désynchroniser les ondes cérébrales des amoureux. Mais qu’ils se prennent juste la main, et la synchronisation revient, plus forte que jamais, et avec celle-ci une moins forte douleur. Des tests ultérieurs ont montré que plus l’homme en question était empathique, plus forte était la synchronisation et moins forte la douleur ressentie par sa partenaire ».

On est loin des réseaux sociaux.

 

 

L’ARTICLE :

Bonjour à tous,

Pourquoi, très spontanément, prend-on la main d’un proche en souffrance dans la sienne ?

Arnaud Lerch – Alternative Santé

Qu’est ce qui se joue dans ce geste aussi simple qu’immémorial ? D’après une recherche conjointe des universités Boulder (États-Unis) et d’Haïfa (Israël) publiée le mois dernier dans la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences), tenir la main d’un être aimé a pour effet de synchroniser vos respirations et vos rythmes cardiaques, mais aussi vos ondes cérébrales. Ce n’est pas tout : plus vous ressentez d’empathie pour votre proche en souffrance, plus vos ondes cérébrales se synchronisent avec les siennes. Et plus vos ondes se synchronisent, plus sa douleur diminue… 

Lire la suite de l’article : http://tracking.alternativesante.fr/u/gm.php?prm=OvFEhPy9pZ_547292539_3117026_156260

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 200