Pourquoi je ne sais pas m’arrêter de manger des chips alors que je n’ai plus faim ?

Commentaire. Comment je n’ai plus faim et pourquoi je ne sais pas m’arrêter de manger des chips ?

Je n’ai plus faim lorsque mon corps perçoit des éléments qui disent que j’ai assez mangé. Ce que l’on appelle des éléments de satiété.

Le sucre peut donner un sentiment de satiété, à quantité, mais aussi le gras.

Certaines personnes sont moins sensibles que d’autres à la satiété issue du gras.

Ceux qui y sont moins sensibles en consomment plus pour n’avoir plus faim et ont tendance à prendre plus vite du poids.

Ce que nous découvrons ici, c’est que le sel ajouté aux aliments gras (comme les chips) diminue la sensibilité de la satiété au gras. Donc en clair, c’est parce que les chips sont salées que vous avez moins vite la sensation de ne plus avoir faim.

Voilà, c’est déjà un peu plus clair.

Symboliquement, les chips sont les aliments que mangent les mères de familles quand elles ne sont pas avec leurs enfants. Les femmes qui vivent surtout de leur fonction de maman et ont du mal à exister quand leur progéniture n’est pas là. Même si elle peuvent souvent se plaindre d’être débordées, elles n’arrivent pas à exister sans.

Si on veut aller un peu plus loin dans les symboles des aliments, le manque de père et de masculin, symbolisé par le sel, les fait désirer plus de sel et manger plus de gras. 

En clair, pour manger moins de chips, il est mieux d’avoir un couple et un homme qui ait une bonne place et ne pas exister uniquement pour ses enfants.

Voir l’article de Psychomédia.

 

L’ARTICLE :

Pourquoi vous ne pouvez arrêter de manger des chips

Psychomédia – Publié le 29 mai 2017

Pourquoi quelques chips ne suffisent-ils pas et faut-il en manger autant avant d’arrêter ?

Le gras lui-même n’est pas très appétissant pour ceux qui ont la capacité de le goûter, souligne une étude publiée dans le Journal of Nutrition. Les gens qui sont les plus sensibles au gras, c’est-à-dire qui peuvent détecter sa présence même à de faibles concentrations, en consomment moins que les autres.

Lire la suite de l’article : http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2017-05-29/sel-gras-appetit-satiete

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 166