Pesticides : augmentation de 25% de leur utilisation

Commentaire. Le gouvernement et le ministre de l’agriculture ouvrent les vannes des pesticides et créent une structure pour attaquer tous les opposants.

 

L’ARTICLE :

SIDÉRANT : ils veulent TUER les alternatives aux pesticides

Article publié le 05/02/2020 – Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste (AISNSH)

Ils ouvrent les vannes des pesticides…

… Et s’acharnent contre ceux qui respectent la nature !

Il faut agir vite pour sauver cette alternative naturelle aux pesticides, combattue par les lobbys !

Chers amis du Naturel,

Le ministre des “Pesticides” a-t-il encore frappé ?

C’est comme ça qu’on surnomme Didier Guillaume dans les couloirs de l’Assemblée nationale.

Il n’est pas très connu du grand public, mais il a été démasqué très vite.

Dès son 1er jour comme ministre de l’Agriculture.

Car sa première intervention dans les médias, c’était… pour remettre en question la “nocivité des pesticides” !!! (1) (2).

Comme si on pouvait encore douter aujourd’hui de leur dangerosité.

On croit rêver.

Le problème, c’est que depuis, il a réussi à faire avancer ses idées au cœur du Gouvernement et jusqu’à l’Élysée…

Et coïncidence… la promesse du Président Macron de sortir du glyphosate en 2021 a été enterrée à peine quelques mois après sa nomination (3).

Mais il y a encore pire.

On dirait qu’il fait tout pour décourager ceux qui utilisent de vraies alternatives NATURELLES, bonnes pour la santé et la planète !

On peut déverser des tonnes de glyphosate… avec le purin d’ortie, c’est beaucoup plus risqué !

C’est ce qui est en train de se passer avec une alternative naturelle hyper prometteuse.

Cet engrais à base de plante pourrait remplacer les pesticides… mais les autorités sanctionnent ceux qui l’utilisent !

Je sais que ça paraît difficile à croire.

Pourtant, il y a quelques mois, des agents de la préfecture ont fait “une descente” dans les jardineries Botanic de Saint-Etienne (Loire) et de Villeneuve-lès-Avignon (Gard).

– Ils ne cherchaient pas de la drogue.

– Ils ne cherchaient pas des substances non déclarées en douanes,

– Ils ne cherchaient pas des contrefaçons.

Ces fonctionnaires étaient envoyés pour empêcher la vente de… purin d’ortie (4).

Une merveille de la nature : un engrais “anti-nuisible” 100% BIO

Je signe la pétition

Lire la suite de l’article : https://www.jjmphoto.fr/Blog.sF/b22677a/SIDERANT_ils_veulent_TUER_les_alternatives_aux_pesticides

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 283