Ordre des médecins : des racketteurs qui ne servent à rien

Commentaire. A la suite du rapport de la cour des comptes qui n’a pas épargné le conseil de l’Ordre des Médecins, voilà que revient logiquement cette idée de réformer cette structure fondée par le maréchal Pétain.

Une position du Pr Michel Debout, vent debout contre l’Ordre des Médecins qu’il considère comme négatif pour la profession médicale. Découvrez sa position intéressante.

« Nous avons aujourd’hui la démonstration, grâce au rapport de la Cour des Comptes, que cet organisme est non seulement “racketteur” mais nuisible pour la pratique des soins dans notre pays ».

 

L’ARTICLE :

“Racketteurs qui ne servent à rien”, un professeur de psychiatrie ambitionne de dissoudre l’Ordre des médecins

EGORA – Par Mehdi Boudarene le 21-12-2019

Après les dysfonctionnements pointés par la Cour des comptes, l’Ordre s’est retrouvé dans l’œil du cyclone. Malgré les recommandations formulées par les Sages de la rue Cambon, l’ancien chef de service du CH de Saint-Etienne et fondateur de la Fondation Jean-Jaurès, Michel Debout estime que l’instance ordinale ” ne peut se reformer par elle-même ” et réclame sa disparition pure et simple.

Les ” dérives préoccupantes ” d’une instance qui fêtera ses 75 ans en 2020 doivent pousser ses responsables à une réforme en profondeur. La formule choc de la Cour des comptes n’a pas laissé de marbre le président Patrick Bouet qui a contesté publiquement les conclusions du rapport en mettant en avant les mesures prises pour moderniser l’instance.

Si la parité envisagée pour 2022 est une bonne chose pour le Professeur Michel Debout qui reconnaît une évolution ” un peu plus démocratique “, l’ancien chef de service au CHU de Saint-Etienne regrette le silence de l’instance concernant les cas d’agressions sexuelles. Une critique également adressée par la Cour qui considère que ” plusieurs affaires relatives à des viols et agressions sexuelles sur patients ayant conduit à la condamnation pénale de médecins, n’ont pas été traitées, sur le plan ordinal, avec la rigueur nécessaire”.

Lire la suite de l’article : https://www.egora.fr/actus-pro/controverse/54218-racketteurs-qui-ne-servent-a-rien-un-professeur-de-psychiatrie?nopaging=1

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 278