Médecine chinoise et acupuncture dans le collimateur des Académies

Commentaire :

Il y a vraiment en France une attaque globale et concertée contre les médecines naturelles ou alternatives. Après le déremboursement de l’homéopathie, la suppression du titre d’homéopathe alors qu’il existe depuis 200 ans, c’est la médecine chinoise et l’acupuncture qui sont visées.

Avec encore une fois la même technique, essayer d’appliquer à la pharmacopée chinoise dont les plantes sont utilisées depuis 4000 ans, des règles d’évaluation et de mise sur le marché utilisées en occident pour des molécules chimiques potentiellement toxiques. Un grand classique, qui couterait une fortune et qui est totalement inadapté.


L’article :

Bruxelles, le vendredi 8 novembre 2019 – L’avis rappelle celui qui avait été émis à propos de l’homéopathie en 2017 et qui avait contribué à la lutte contre les pseudo-sciences, qui a abouti, en France, au déremboursement de l’homéopathie.

Les Académies des sciences européennes* conjointement avec les Académies de médecine** appellent à réglementer voire à interdire, si elles ne sont pas davantage réglementées, certaines pratiques de médecine traditionnelle chinoise, en Europe.

L’OMS a-t-elle agi contrairement à l’éthique ?

Ces instances ont été amenées à se pencher sur le sujet après que l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a ajouté à son traité CIM (Classification internationale des maladies) un chapitre sur la médecine traditionnelle chinoise.

Pour elles, bien que l’OMS ait déclaré que cette inclusion ne signifiait pas onction scientifique, cet ajout est « contraire à l’éthique » car il laisse entendre que ces médecines traditionnelles sont validées et justifient des prises en charge par la collectivité alors même que les ressources budgétaires sont contraintes en santé.

Les Académies craignent aussi que l’initiative de l’OMS ne renforce la méfiance vis-à-vis de « la médecine fondée sur les preuves ».

Certains bienfaits avérés…

Lire la suite : https://www.jim.fr/medecin/pratique/recherche/e-docs/medecine_chinoise_et_acupuncture_dans_le_collimateur_des_academies_180278/document_actu_pro.phtml