Lits réanimation : la Cour des Comptes dénonce les bidonnages

Commentaire. …bidonnages utilisés par les autorités pour noircir la situation, afin de pouvoir justifier les mesures liberticides et dictatoriales.

Le rapport est cinglant pour l’exécutif. La Cour des comptes a relevé, jeudi 18 mars, “les nombreuses incertitudes et imprécisions” dans la collecte d’informations des hôpitaux sur le nombre de malades du Covid-19 et de lits disponibles, données servant pourtant de base à la politique sanitaire nationale.

L’outil informatique utilisé pour faire le recensement des malades était celui “conçu et déployé pour répertorier les victimes des attentats de Paris de novembre 2015”. Selon la Cour, ce système est donc inadapté, “pas conçu pour être utilisé dans la durée” et il a nécessité de nombreuses saisies manuelles.

 

L’ARTICLE :

FRANCE : Lits réanimation : même la Cour des comptes dénonce les bidonnages

Publié par Brujitafr sur 22 Mars 2021, 06:46am

Le rapport est cinglant pour l’exécutif. La Cour des comptes a relevé, jeudi 18 mars, “les nombreuses incertitudes et imprécisions” dans la collecte d’informations des hôpitaux sur le nombre de malades du Covid-19 et de lits disponibles, données servant pourtant de base à la politique sanitaire nationale. (source France Info)

Pour une fois la radio publique fait son boulot… En effet, le rapport de la Cour des comptes, repère de complotistes d’estrême-drouâte comme chacun le sait, est “cinglant” pour le ramassis d’ordures du gouvernement.

Nous avons déjà démonté à coup de crics les multiples biais, mensonges voire carrément bidonnages utilisés par les autorités pour noircir la situation, afin de pouvoir justifier les mesures liberticides et dictatoriales (lire ici).

C’est le fameux “taux d’occupation des lits de réanimation“,  l’indicateur en plomb massif utilisé par le gouvernement.

De plus, l’outil informatique utilisé pour faire le recensement des malades était celui “conçu et déployé pour répertorier les victimes des attentats de Paris de novembre 2015“. Selon la Cour, ce système est donc inadapté, “pas conçu pour être utilisé dans la durée” et il a nécessité de nombreuses saisies manuelles.

Lire la suite de l’article : http://www.brujitafr.fr/2021/03/france-lits-reanimation-meme-la-cour-des-comptes-denonce-les-bidonnages.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 330