L’Italie supprime l’obligation vaccinale

L’ARTICLE :

L’Italie suspend l’obligation vaccinale

JIM – Frédéric Haroche

Rome, le vendredi 10 août 2018 – En Italie, depuis la rentrée scolaire 2017, des vaccins sont obligatoires* chez l’enfant pour qu’ils puissent entrer en crèche et à l’école.

La mesure adoptée par l’ancien gouvernement de centre gauche a été vivement critiquée pendant la dernière campagne électorale par le Mouvement 5 étoiles et la Ligue, aujourd’hui au pouvoir. Le chef de ce dernier parti, désormais ministre de l’intérieur, Matteo Salvini, l’avait notamment jugée « inutile et dangereuse ».

C’est dans ce contexte, que le Sénat Italien a, cette semaine, suspendu l’application de la loi.

L’obligation flexible !

Le nouveau ministre de la Santé, Giulia Grillo (M5S), a aussi annoncé l’édiction d’une nouvelle législation qui instaurerait une « obligation flexible », dont les piliers seront l’information et le recours à la coercition uniquement pour une durée limitée et pour les maladies et les régions où le taux de couverture est vraiment trop bas.

A cet égard, rappelons que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fixe à 95 % la part d’une population qui doit être immunisée pour permettre une ” immunité de groupe” et, qu’en Italie, la loi de 2017 aurait permis de faire passer de 86 à 92 % l’immunisation pour les populations et les pathologies concernées.

Lire la suite de l’article (pour les abonnés au JIM) : http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/litalie_suspend_lobligation_vaccinale_173165/document_actu_pro.phtml

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 218