Les troubles de l’érection vont de pair avec les troubles cardiaques

Commentaire. Suite du lien maladies cardiaques et relations amoureuses.

Il y a deux fois plus de maladies cardiaques chez les hommes qui ont des troubles de l’érection.

Cela semble logique quand on comprend le sens des maladies. Les problèmes cardiaques renvoient à des problématiques de territoires sexuels et à une difficulté à avoir un territoire affectif stable. J’ai du mal à l’avoir, j’ai du mal à le vivre, j’ai du mal à le garder. La peur s’ajoutant ou l’entretenant, les problèmes d’érection vont de pair ou en sont les témoins.

 

 

L’ARTICLE :

« Troubles érectiles, un facteur de risque de maladies cardiaques ? »

Top Santé 16 juin 2018

Selon les résultats d’une étude publiée dans la revue Circulation, « les maladies cardiaques et les troubles de l’érection seraient liés », fait savoir Top Santé.

« Les chercheurs de l’Université de Baltimore aux Etats-Unis ont mené une étude pour comprendre si les troubles érectiles pouvaient se révéler un facteur de risque indépendant des maladies cardiaques chez les hommes. Les scientifiques ont étudié pendant 4 ans 1914 hommes âgés de 60 à 78 ans pour analyser la correspondance possible entre troubles cardiaques et problèmes érectiles », poursuit l’article.

« Au cours de cette enquête, les chercheurs ont constaté 115 accidents vasculaires cérébraux (AVC), attaques cardiaques ou arrêts cardiaques. En mettant en exergue les troubles érectiles et les dysfonctionnements cardiaques, les chercheurs ont conclu que plus de 6% des hommes atteints de dysfonction érectile affichaient des insuffisances cardiaques, alors que ces formes de maladies cardiaques touchaient seulement 2,6% des hommes sans trouble sexuel », rapporte le magazine.

« Après prise en compte de facteurs de risque supplémentaires (cholestérol, obésité…), le risque reste presque deux fois plus élevé chez les hommes atteints de dysfonction érectile », résume Top Santé.

« Nos résultats révèlent que la dysfonction érectile est, en soi, un puissant prédicateur du risque cardiovasculaire », explique le Dr. Blaha. « Nos résultats suggèrent que les cliniciens devraient effectuer un dépistage plus ciblé chez les hommes souffrant de dysfonction érectile, indépendamment des autres facteurs de risque cardiaques », insiste le médecin.

https://www.coeur.net/index.php?pageID=f753088a740d7163e041c7c3518e4378&midn=10935&from=newsletter

Top Santé : https://www.topsante.com/couple-et-sexualite/sexualite/troubles-sexuels-chez-l-homme/troubles-erectiles-un-facteur-de-risque-de-maladies-cardiaques-626424

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 216