Les effets insoupçonnés de la voix de la mère

Commentaire. Les enfant peuvent reconnaitre la voix de leur mère en moins d’une seconde. Cette voix a des effets bien sûr rassurants, mais aussi beaucoup plus larges.

« ces régions sont celles impliquées dans les émotions (l’amygdale), dans le circuit de la récompense (voie mésolimbique et cortex préfrontal médial), dans la conscience de soi, dans la perception et la reconnaissance faciale » etc.

 

 

L’ARTICLE :

Les effets insoupçonnés de la voix de la mère sur le cerveau des enfants

Science et Avenir – Par Lise Loumé

La voix maternelle activerait chez l’enfant bien plus de zones cérébrales que les scientifiques pensaient jusqu’à présent, révèlent des chercheurs américains. A méditer… avant la fête des mères !

La voix maternelle possède des vertus que les scientifiques ne soupçonnaient pas jusqu’à récemment. En 2015, un neurologue américain montrait qu’elle permet de stimuler le développement cérébral chez les bébés prématurés en couveuse. Précédemment, des études ont mis en évidence que les enfants préfèrent écouter la voix de leur mère à celle d’autres femmes. Pour quelle raison ? Des zones cérébrales spécifiques sont-elles activées ? C’est ce qu’ont voulu déterminer les chercheurs de l’Université de Stanford (États-Unis). Ce sont les premiers à avoir analysé les scans de cerveaux d’enfants écoutant les voix de leur mère, expliquent-ils dans leur étude publiée dans la revue PNAS.

Lire la suite de l’article : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/les-effets-insoupconnes-de-la-voix-de-la-mere-sur-le-cerveau-des-enfants_104414

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 210