L’eczéma nous irrite de plus en plus

C’est ce que titre Le Parisien, qui constate que « cette maladie, dont c’est la Journée samedi, progresse. En cause, l’environnement mais aussi un terrain génétique ».

Le journal explique ainsi que « l’Association française de l’eczéma organise samedi la 3ème Journée nationale consacrée à cette allergie, «pour informer les professionnels de santé, les malades et les familles», car elle est en pleine progression ».

Le quotidien relève que « les médecins savent maintenant précisément ce qu’est l’eczéma ». Le Dr Pierre-André Becherel, du service de dermatologie de l’hôpital d’Antony, indique qu’il s’agit « d’une maladie du système immunitaire. La personne eczémateuse réagit de façon excessive aux allergènes. Il s’agit donc d’une pathologie environnementale, mais sur un fond génétique prédisposé ».

Le Parisien note ainsi que « si on n’a pas ces gènes, on ne développera pas cette maladie, même si on est confronté à ces polluants. Si l’un des parents est atteint, leurs enfants ont 50% de chances de l’être ».

[…] Voir l’article : https://www.mediscoop.net/index.php?pageID=9fa863187d77148b980c7601212229f0&id_newsletter=9606&liste=0&site_origine=revue_mediscoop&nuid=medi_2_31928&midn=9606&from=newsletter