Le vrai « drame de l’enfant doué ». La tragédie d’Alice Miller

 

Commentaire. Le témoignage du fils d’Alice Miller très éclairant sur cette grande dame forgée par la souffrance. Et qui nous propose de ne plus accepter la pédagogie noire et le massacre de la normalisation des enfants « pour leur bien ».

 

L’ARTICLE :

Dans cet ouvrage contenant trois lettres que lui a adressées sa mère, Martin Miller éclaire un pan jusqu’ici totalement inconnu de l’auteur du Drame de l’enfant doué (Puf, « Quadrige »). Les travaux d’Alice Miller ont été primordiaux dans la vie de ses lecteurs dont elle était d’ailleurs très proche en allant chercher dans l’enfance l’explication du sentiment d’isolement d’adultes ayant réussi leur vie, apparemment contradictoire avec un parcours sans faute. Pourtant, la psychanalyste semble n’avoir jamais réussi à appliquer ses nombreux conseils à ses propres enfants : son fils Martin est placé en nourrice à la naissance, puis transporté de maison d’enfant en foyer ; le schéma se répète avec sa soeur, trisomique, rapidement placée dans un institut ; son mari, violent, ne sort de sa vie qu’après 27 années d’un mariage malheureux. De tout cela, elle a conscience et s’en excuse dans ses courriers à son fils.

Martin Miller ne cherche pas ici à régler de comptes avec une mère avec qui les liens n’ont jamais été rompus, mais n’ont jamais réellement existé non plus. Devenu thérapeute à son tour, il a mené l’enquête dans le passé de sa mère qui avait, disait-elle, « effacé [sa] biographie ». En ressort un livre passionnant, sur fond de passé douloureux mais totalement éclairant, sans pathos, jargon, ni voyeurisme. Quatre ans après sa mort, l’intrigante Alice Miller semble ici enfin s’allonger sur le divan.

 

http://www.amazon.fr/drame-lenfant-trag%C3%A9die-dAlice-Miller/dp/2130630715/ref=sr_1_7?ie=UTF8&qid=1450638780&sr=8-7&keywords=alice+miller

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 97