“Le virus reste l’ennemi public numéro un”, alerte l’OMS

Commentaire. Cela développe une forme de paranoïa raciste collective des autres.

L’autre est dangereux, il n’a plus besoin d’être noir, vert, jaune ou bleu, le simple fait qu’il soit autre est dangereux. Chacun, y compris les personnes saines, peut vous transmettre le virus.

L’inverse de la paix et de la fraternité.

Cela renforce toutes les peurs et les côtés négatifs des humains. C’est vraiment un mauvais jeu que de faire cela.

 

L’ARTICLE :

Coronavirus : “Le virus reste l’ennemi public numéro un”, alerte l’OMS

Franceinfo avec AFP – France Télévisions – Mis à jour le 14/07/2020 | 08:33

“Si les principes élémentaires ne sont pas suivis, cette pandémie ne pourra aller que dans une seule direction. Cela va aller de pire en pire”, a prédit le directeur général de l’institution.

Nouvelle mise en garde. Le monde ne va pas revenir à l‘”ancienne normalité dans un avenir prévisible”, a alerté lundi 13 juillet l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au lendemain d’une journée avec plus de 230 000 nouveaux cas de Covid-19“Le virus reste l’ennemi public numéro un, mais les actions de nombreux gouvernements et personnes ne reflètent pas cela”, a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-trop-de-pays-vont-dans-la-mauvaise-direction-alerte-l-oms_4044407.html#xtor=EPR-51-[14-juillet-regardez-l-emission-speciale-sur-france-televisions_4043991]-20200714-[related]

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 304