Le lait maternel n’est pas le même pour les filles et les garçons !

Selon une recherche récente de Katie Hinde, biologiste de l’université de Harvard, le lait maternel n’aurait pas la même composition pour les filles et les garçons. D’après la chercheuse, «les mères produisent des recettes biologiques différentes pour un garçon et pour une fille».

D’après les études faites sur des humains, des singes et d’autres mammifères, la composition et la quantité du lait produit, est différente selon si c’est un garçon ou une fille. Les filles ont donc une grande quantité du lait, quant aux garçons, leur lait serait plus riches en protéines et en graisse.

Lors d’une conférence annuelle de l’Association Américaine pour l’Avancement de la Science (AAAS) à Chicago du 13 au 17 février, Katie Hinde affirme que différentes théories ont été faites pour comprendre ce phénomène. Elle explique par exemple, que chez les singes rhésus, la mère produit une quantité plus élevée de calcium dans le lait du bébé femelle que dans celui du bébé male, « Cela permet aux mères de donner plus de lait à leurs filles, ce qui va permettre d’accélérer leur développement pour commencer à se reproduire plus jeune » affirme Mme Hinde. Quant aux vaches, en moyenne, elles produisent 445 kilos en plus de lait quand elles donnaient naissance à des femelles par rapport aux mâles, au cours de deux cycles de lactation de 305 jours.

Toutefois, la différence de la production du lait entre le male et la femelle reste encore inconnue, mais les études continuent de chercher une réponse. Katie Hinde, affirme que si « Si la valeur nutritionnelle du lait maternel est bien reproduite dans les formules, les facteurs favorisant l’immunité du nourrisson ainsi que les signaux hormonaux sont absents » avant d’ajouter « Pouvoir mieux comprendre comment le lait est personnalisé selon chaque enfant permettrait également d’aider les hôpitaux à trouver du lait adapté pour aider à mieux nourrir des enfants malades et nés prématurément ».

> Lire l’article original