L’Australie brûle, comme l’Amazonie,… comme Notre-Dame.

Commentaire. Et dans les deux cas ce sont des climato-sceptiques qui sont au gouvernement. Comme si la vie essayait de leur envoyer un message, de leur donner une leçon.

Ici, en France, la vie nous à envoyer un beau message pour bien montrer que ce monde commercial, mercantile et financier détruit la planète. Mais la France étant un grand pays de tradition symbolique et religieuse, alors le message a été différent, mais peut être encore plus clair, et toujours par le feu. Notre-Dame.

 

L’ARTICLE :

Australie : 3 millions d’hectares de forêt partis en fumée

France 2

De l’autre côté de la Terre, l’Australie suffoque, conséquence d’une vague de chaleur accablante sur la côte orientale. La ville de Sydney est asphyxiée par les fumées des incendies qui brûlent tout autour. En quelques semaines, au moins 3 millions d’hectares de forêt ont été réduits en poussière.

Rien ne semble pouvoir les arrêter. Heure par heure, les flammes gagnent du terrain, malgré l’engagement de plus de 3 000 pompiers, venus désormais de toute l’Australie. Alors que l’équivalent de la Belgique est déjà parti en fumée dans la région de Sydney, le feu n’est plus qu’à 130 km de la ville, samedi 21 décembre. Une situation désormais incontrôlable, a prévenu la gouverneure de la province de Nouvelle-Galles-du-Sud, Gladys Berejiklian. “On a atteint un seuil catastrophique“, fait-elle savoir.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/australie-3-millions-d-hectares-de-foret-partis-en-fumee_3754589.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20191223-[video2]

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 278