L’ancien roi Albert II reconnait enfin sa fille illégitime suite à un test ADN

Commentaire. Deux logiques s’opposent. D’un côté dire que cela peut apporter des bonnes surprises et aussi des mauvaises. Que la famille n’est pas que biologique et que cela peut perturber.

Mais dans cette vision c’est ignorer que ce qui est caché travaille quand même et plus que si c’est dévoilé.

L’ancien roi Albert II reconnait enfin sa fille illégitime suite à un test ADN. après des années de procédure et parce qu’aujourd’hui même un roi ne peut se soustraire à la justice.

On voit clairement ici s’opposer deux théories. 

La fille illégitime qui réclame sa reconnaissance et le roi Albert II qui regrette que cette procédure n’ait “pas respecté la vie privée des parties »,

C’est une idéologie d’un autre temps.

Test génétique d’origine autorisés en France.

Et toujours la marchandisation.

 

L’ARTICLE :

Belgique : l’ex-roi Albert II reconnaît une fille illégitime après un test ADN

Après avoir nié cette paternité durant des années, l’ex-roi a décidé “de mettre un terme dans l’honneur et la dignité à cette procédure pénible”.

franceinfo avec AFP – France Télévisions

publié le 27/01/2020 | 21:27

L’ex-roi des Belges Albert II a admis, lundi 27 janvier, être le père biologique d’une fille née hors mariage il y a plus de 50 ans, à la suite d’un test ADN auquel la justice l’a contraint, après plusieurs années de procédure. Le souverain de 85 ans, qui a régné de 1993 à 2013, avait toujours nié jusqu’à présent cette paternité. Mais en mai dernier, il avait dû se soumettre à un test de paternité, après une décision de la cour d’appel de Bruxelles. Le résultat de ce test devait rester dans un premier temps confidentiel.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/belgique-l-ex-roi-albert-albert-ii-reconnait-une-fille-illegitime-apres-un-test-adn_3802095.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 282