L’AMOUR

Commentaire.

Très bon livre de Michela Marzano sur l’amour. A écouter et à lire.

Si simple, si vrai, si courageux pour chacun d’entre nous.

«Il y a toujours quelque chose d’absent qui nous persécute» disait Camille Claudel.

L’autre ne comblera pas notre vise, mais nous permettra de le traverser.

Sur France inter chez Patricia Martin, le 31 aout 2014. le 7/9 du Week-End.

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=959206

Michela Marzano « Tout ce que je sais de l’amour » chez Stock

Le titre de ce récit autobiographique, dans la lignée du précédent et magnifique livre de Michela Marzano, Légère comme un papillon, vient d’un vers d’Emily Dickinson : That Love is all there is, is all we know of Love.
Partant de sa propre vie autant que de ses lectures, l’auteur évoque la recherche du Prince Charmant – un objectif qui se révèle inaccessible –, le désir d’enfant, la maternité, l’absence d’amour qui fonde parfois nos bancales existences, l’acceptation des limites de cet amour. Tournant un regard compréhensif pour chacun mais souvent impitoyable envers elle-même, elle aboutit à un constat personnel, où se reflète toute expérience humaine : « On reste seule avec ses peurs. Seule avec une autre liste, elle aussi sans fin, pleine de questions sans réponses. Cette fois, c’est différent. Car même si je perds tout, je ne me perdrai pas moi-même. Ni cette envie de recommencer. Ni la certitude que personne ne peut plus me voler qui je suis, même si, ensuite, la nuit m’anéantit. »