L’ablation des amygdales augmente le risque de certaines maladies

Commentaire. Gardez vos amygdales, vos végétations et votre appendice le plus possible, ils sont essentiels.

Et pourtant la médecine, ou plutôt la chirurgie, les a enlevés larga manu, les qualifiant d’inutiles.

Quel orgueil, quelle bêtise ! Heureusement, la position est devenue plus modérée aujourd’hui.

Il serait bien que la médecine en tire les conclusions en relativisant ses dogmes, qu’elle a tendance à imposer aux patients comme aux praticiens dissidents qui peuvent un jour se révéler dans le juste. 

Garder les amygdales et les végétations protège des allergies, asthme et troubles bronchitiques.

L’appendice est une forme de tour de sauvegarde des bonnes bactéries pour notre digestion. Une forme de disque dur de sauvegarde très précieux.

De tous temps les homéopathes ont été économes dans l’ablation de ces organes clés, défendant leur utilité et s’attirant les foudres de la faculté. La faculté pourrait bien aujourd’hui faire hommage à la clairvoyance et à la justesse de l’homéopathie. 

On pourrait aussi chiffrer le coût des effets secondaires de ces ablations et se demander à qui on  envoie la note.

Ou créditer l’homéopathie, et sa soeur acupunctrice, de colossales économies et préservation de santé. CQFD.

 

L’ARTICLE :

L’ablation des amygdales liée à un risque accru de certaines maladies plus tard

Psychomédia Publié le 10 juin 2018

L’ablation des amygdales et des adénoïdes pendant l’enfance augmente le risque à long terme de maladies respiratoires, allergiques et infectieuses, selon des chercheurs qui ont examiné, pour la première fois, les effets à long terme de ces chirurgies.

Leurs résultats sont publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) : Otolaryngology Head and Neck Surgery.

L’ablation des amygdales (amygdalectomie) est courante pour traiter les amygdalites chroniques et celle des adénoïdes (adénoïdectomie) pour traiter les infections récurrentes de l’oreille moyenne.

Lire la suite de l’article : http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2018-06-10/ablation-amygdales-adenoides-risques

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 211