La tique qui rend végétarien

Commentaire. Une tique vous rend végétarien, ou plutôt allergique  la viande.

Au-delà du mécanisme strict, ce qui est intéressant, c’est que le microbe porte en lui une possibilité de changement d’attitude pour celui qui le rencontre. Une forme de capacité mutatrice. 

Ce processus n’est pas nouveau, de tout temps les microbes ont apporté de grandes mutations aux êtres vivants. C’est un microbe qui vous a fait passer du stade oiseau au stade mammifère en faisant que l’oeuf au lieu d’être pondu, continue à se développer dans le ventre de la maman.

Cette tique nous rappelle cette possibilité des microbes.

 

L’ARTICLE :

Le nombre d’allergies à la viande déclenchées par la morsure de ces tiques s’est accru ces derniers mois.

Certaines tiques déclenchent une allergie à la viande chez les individus prédisposés.

© Victoria Arocho/AP/SIPA

MORSURE. La tique qui déclenche l’allergie à la viande se répand dans le Sud-Est des États-Unis. Depuis l’été 2016, une centaines de patients américains sont atteints par cette maladie jusqu’alors très rare. Sheryl Van Nunen, spécialiste d’immunologie au Royal North Shore Hospital de Sydney (Australie), a confirmé dans son étude publiée le 28 janvier 2015 que certaines tiques déclenchent une allergie à la viande chez les individus prédisposés. Elle est la première à avoir observé cette allergie étonnante en 1987. Un de ses patients s’était mis à gonfler plusieurs heures après avoir mangé de la viande et il se souvenait avoir été mordu récemment par une tique. L’allergie s’est diffusée ses 20 dernières années à travers le Sud-Est des Etats-Unis et la côte Est australienne depuis 2003. Van Nunen déclare qu’en 2015, elle a diagnostiqué 2 patients chaque jour présentant cette maladie.

Une allergie émergente provoquée par cette tique

En 2015, plus de 5000 individus sont atteints aux Etats-Unis, plus de 1400 en Australie (dont 70% près des plages de Sydney), 4 en Amérique centrale, 68 en Europe (dont 14 cas en France en 2012) et plus de 2 en Asie. Il est cependant difficile de trouver des études ou des sondages précis portant sur cette maladie car un grand nombre d’individus ne la considère pas comme sérieuse.

ALPHA-GAL. Différentes espèces de tiques sont à l’origine du déclenchement de cette allergie. Ces insectes véhiculent l’Alpha-Galactose (Alpha-Gal), un hydrate de carbone (soit un glucide) allergène pour l’homme. Ce glucide est présent chez tous les mammifères, excepté l’homme et les grands singes. Alpha-Gal se retrouve également dans l’intestin de la tique et donc dans sa salive ; il est alors introduit dans le sang de ses hôtes lorsqu’elle les mord. Cette molécule réveille le système immunitaire de l’humain : si l’individu mordu absorbe de la viande rouge – dans laquelle le glucide est également présent– l’organisme va l’identifier comme une nouvelle agression et produire de l’histamine (molécule provoquant une réponse immunitaire). Quelques heures plus tard, les symptômes de l’allergie se feront sentir : urticaire, nausées, mal de tête, anaphylaxie (qui peut causer la mort), gonflements, problèmes respiratoires, accélération du cœur et baisse de la pression sanguine.

Des questions en suspens

L’allergie peut être diagnostiquée avec un test sanguin, mais des questions demeurent : “Nous ne savons pas combien de fois une personne est mordue avant de développer l’allergie. Les hommes se font mordre depuis longtemps par les tiques. Pourquoi ne remarquons-nous cela qu’à présent ?” s’interroge le Docteur Anesh Adalia, spécialiste des maladies infectieuses de l’Université de Pittsburg (Etats-Unis). Tous les gens mordus ne développent pas l’allergie. Selon Van Nunen, celle-ci se développe uniquement chez les individus qui y sont prédisposés : leur système immunitaire est beaucoup plus sensible à l’Alpha-Gal.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/allergies/les-tiques-sont-a-l-origine-de-la-progression-de-l-allergie-a-la-viande_107381

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 137