La seule société qui fabrique la Chloroquine en France est en dépôt de bilan

Commentaire. Chloroquine, elle va peut-être enfin être mise en oeuvre, mais là encore elle vient de l’étranger. Mondialisation oblige. Et comble de l’ironie la seule entreprise française qui la fabrique est en redressement.

C’est pour nous l’occasion de découvrir qu’avec la mondialisation nous n’avons plus aucune autonomie jusqu’à mettre en danger la vie des français.

Les allemands gardent plus de capacités de production, mais en l’état ils ne partagent pas leurs protections.

 

L’ARTICLE :

Le seul site d’Europe qui fabrique un possible traitement est en redressement judiciaire

JDD – 19 mars 2020

Yannig Donius, technicien et délégué CGT, tire la sonnette d’alarme. Le site de Saint-Genis-Laval (près de Lyon) du groupe pharmaceutique Famar est placé en redressement judiciaire depuis le 24 juin 2019, et pour l’instant, aucun repreneur ne s’est fait connaître. Or c’est le seul site d’Europe à fabriquer de la nivaquine, un médicament élaboré à partir de chloroquine, qui pourrait traiter le Covid-19.
A l’heure actuelle, cependant, l’efficacité de ce médicament n’est pas cliniquement prouvée. Le délégué CGT n’en a pas moins saisi le député PCF Fabien Roussel, qui a écrit une lettre le 12 mars au ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, restée à ce jour sans réponse.

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 290