La Miviludes condamnée pour sa politique anti santé naturelle.

Commentaire. Le 7 décembre dernier, la Cour d’Appel de Paris a condamné l’Etat français pour avoir gravement diffamé une pratique de santé globale et naturelle. L’organe qui a été condamné, c’est la Miviludes, la « Mission étatique contre les sectes ».

Nous citons: « En apparence, la Miviludes poursuit un noble combat : éviter que des personnes vulnérables ne tombent dans les mains de dangereux escrocs ou charlatans. Mais en réalité, la Miviludes agit comme s’il était le bras armé de l’industrie pharmaceutique pour réduire au silence les médecines naturelles, complémentaires et alternatives. »

La Miviludes avait placé dans les pratiques sectaires pas moins que : 

l’EMDR, la gemmothérapie, la sophrologie, et même la médecine Ayurvédique pratiquée en Inde depuis des millénaires et reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé pour ses bienfaits ! ».

Nous reprenons ici l’article de Guillaume ChopinSecrétaire de l’Association Santé Naturelle, à ce sujet.

 

 

L’ARTICLE :

L’Etat enfin condamné pour sa propagande anti santé naturelle !

Le 7 décembre dernier, la Cour d’appel de Paris a condamné l’Etat français pour avoir gravement diffamé une pratique de santé globale et naturelle.L’organe qui a été condamné, c’est la Miviludes, la « Mission étatique contre les sectes ».

En apparence, la Miviludes poursuit un noble combat : éviter que des personnes vulnérables ne tombent dans les mains de dangereux escrocs ou charlatans. Mais en réalité, la Miviludes agit comme s’il était le bras armé de l’industrie pharmaceutique pour réduire au silence les médecines naturelles, complémentaires et alternatives.

Lire la suite de l’article : https://www.lessymboles.com/wp-content/uploads/2017/12/Mivilude-condamné-pour-sa-politique-anti-santé-naturelle..pdf

 

 

 

Guillaume Chopin
Secrétaire de l’Association Santé Naturelle

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 189