La France capitule sur les pesticides

Commentaire. La vacance de Monsieur Hulot.

Que fais-tu Nicolas, toi l’écologiste qui laisse passer la plus grande défaite de la protection de la nature, mais surtout des humains ?

 

L’ARTICLE :

JIM – Aurélie Haroche – Publié le 05/07/2017

Bruxelles, le mercredi 5 juillet 2017 – L’adoption d’une définition commune des perturbateurs endocriniens au sein de l’Union européenne était quasiment devenue une arlésienne. L’élaboration d’un texte a déjà connu un retard de deux ans : ce n’est qu’en juin 2016 que la Commission européenne a été en mesure de présenter une proposition, quand la date de 2014 avait été initialement fixée. Surtout, les différentes tentatives pour faire adopter la définition ont successivement échoué.

Lire la suite de l’article pour les abonnés au JIM : http://www.jim.fr/medecin/pratique/recherche/e-docs/perturbateurs_endocriniens_la_france_a_t_elle_trahi__166389/document_actu_pro.phtml

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 172