La Belgique et les « fonds vautours »

Commentaire. Ce sont les fonds d’investissement qui comme des vautours rachètent la dette des pays endettés au bord de la faillite pour spéculer dessus et les faire payer entre 3 et 10 fois plus.  La Belgique s’était dotée en 2015 d’une loi interdisant ces pratiques. Loi qui avait servi d’exemple,… pas encore suivi. Et bien un recours devant la cour constitutionnelle Belge a été déposée justement par un fond vautour anonyme des Îles Caïmans, Tiens donc.

Imaginez des voleurs faisant un recours contre l’existence de tribunaux.

 

L’ARTICLE :

La Belgique cédera-t-elle aux « fonds vautours » ?

En Belgique, une loi inédite en matière de lutte contre les « fonds vautours » votée en 2015 est menacée par un recours devant la Cour constitutionnelle du pays. Alors que la demande à été introduite par une société dont le siège se trouve aux Îles Caïmans et dont on ne connaît pas l’identité des actionnaires, le CADTM* appelle a une journée d’action ce 7 mars pour préserver une loi qui a été applaudie bien au-delà des frontières.

Depuis la crise économique qui a frappé la Grèce à la fin des années 2000, les « fonds vautours » ont fait l’objet d’une attention médiatique accrue. Ces sociétés privées ciblent spécifiquement des États qui rencontrent des difficultés financières.

Lire la suite de l’article : https://mrmondialisation.org/la-belgique-cedera-t-elle-aux-fonds-vautours/

 

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 201