Jean-Philippe Ruette :  “La qualité de son accueil” 

Commentaire. Un très beau texte de Jean Philippe Ruette, sur le rôle des femmes dans la sexualité et leur formidable pouvoir positif, ou négatif c’est selon.

 

LE TEXTE :

“La qualité de son accueil” 

J’ai souvent parlé de l’importance d’entrer en elle avec respect en étant conscient de pénétrer dans un endroit sacré.

Cette semaine j’ai réalisé à quel point il était primordial qu’elle aussi en soit consciente et se traite elle-même avec le plus grand respect.

Voyez-vous, faire l’amour se passe d’abord en elle, au cœur même de son Temple Sacré de femme. Par conséquent, les conditions intérieures du “lieu” (l’ambiance, la vibration, la musique, …) vont avoir une profonde influence sur l’homme qui va y entrer, même s’il n’en est pas conscient.

Si la femme est passablement agitée, mentalement excitée, l’homme va le ressentir immédiatement et s’ajuster à son état d’être. C’est en elle que la rencontre se fait ! Si elle court il va probablement tenter de la rattraper et se précipiter inconsciemment vers une fin rapide, qui la laissera sur une autre faim…

Si la femme est infiniment présente, calme, connectée à sa sensualité, l’homme va le sentir aussi et s’ajuster à cette vibration. Cette présence va l’amener naturellement à prendre son temps, à vous caresser avec une autre intention, à vous offrir sa puissance avec amour…

J’invite les femmes à incarner le changement qu’elles souhaitent voir dans leur sexualité. N’attendez pas qu’il fasse tout le chemin. Vous avez le pouvoir de changer tellement en étant connectée à vous-même ! Je vous invite à tourner votre regard vers l’intérieur, à explorer, à rencontrer, à aimer sans retenue cette femme magnifique et puissante que vous êtes en vérité.

J’invite les hommes à écouter, à ressentir surtout ce parfum délicieux, cette ambiance feutrée, si pleine de nuances, si pleines de couleurs. Laissez-vous imprégner par cette vibration puissante, enivrante qui anime la femme quand vous pénétrez en elle. Écoutez sa musique, sentez ses vagues et fusionnez avec elle en son espace le plus sacré.

Jean-Philippe Ruette

audeladesecrans.com

 

Texte paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 234