Incendies : le compteur Linky tue et détruit les logements

Commentaire :

Des nouvelles du feuilleton Linky.

Les compteur Linky peuvent mettre le feu.

Et ils ne le font pas qu’à la tranquillité publique et au respect de la vie privée, ils le font vraiment avec de réels incendies qui peuvent causer des morts.


L’article :

– 20 logements détruits par incendie de Linky le 1er novembre à Carbon-Blanc (Gironde)

– Au lieu de stopper d’urgence le programme Linky, Enedis et son allié UFC-QueChoisir attaquent les lanceurs d’alerte en justice

– En réponse, une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui va être déposée contre Enedis

Alors qu’il a déjà assurément tué par incendie à plusieurs reprises (1), le compteur Linky a “seulement” détruit 20 logements à Carbon-Blanc (Gironde) vendredi 1er novembre 2019 (2). Seule la chance a évité que des personnes meurent à nouveau à cause du compteur Linky.

D’innombrables témoignages s’accumulent (3) démontrant que les Linky déclenchent des incendies, ce qui a d’ailleurs été avoué par Promotelec, structure dont fait partie Enedis, mais qui a autocensuré son alerte dès qu’elle a été mise en exergue (4).

Loin de prendre enfin ses responsabilités en stoppant immédiatement le programme Linky et donc en cessant de mettre en danger la vie des habitants, la direction d’Enedis m’attaque en justice pour prétendue “diffamation” précisément parce que j’ai montré comment le Linky mettait la vie des gens en danger en générant des incendies (5).

Le manque de moyens de la justice fait que le procès (6) n’aura lieu que le 3 décembre 2020 (bien lire 2020 et non 2019 !) mais en attendant :

– je vais déposer une plainte contre Enedis pour “mise en danger de la vie d’autrui”, en l’occurrence celle de mes enfants qui, une semaine sur deux, sont sous la menace du Linky installé chez leur mère (inutile de préciser qu’il n’y a pas et qu’il n’y aura pas de Linky chez moi).

– dès ce vendredi 8 novembre 2019, je passe en procès à 13h30 au TGI de Paris, toujours pour prétendue “diffamation”, attaqué par la direction de l’UFC-QueChoisir, complice avérée d’Enedis dans le dossier Linky : si elle fait mine de critiquer le financement du programme Linky, elle ne conteste absolument pas le principe de ce programme et, en mentant de façon continuelle, tente de faire croire qu’il serait impossible de refuser les compteurs communicants.

Il est grand temps que les citoyens se révoltent contre le programme Linky, ce compteur se signalant par des surfacturations, des dysfonctionnements divers, de multiples disjonctions, la mise en danger par les ondes et les incendies, et la captation d’innombrables données sur la vie des habitants de ce pays.

**************************

(1) http://refus.linky.gazpar.free.fr/incendies-linky.htm

(2) https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/gironde-incendie-detruit-vingt-logements-carbon-blanc-1744051.html

(3) http://refus.linky.gazpar.free.fr/incendies-linky.htm

(4) http://refus.linky.gazpar.free.fr/promotelec-censure-incendie-linky.htm

(5) http://refus.linky.gazpar.free.fr/incendies-linky-tue.htm

(6) http://refus.linky.gazpar.free.fr/PROCES-LHOMME-LINKY-INCENDIE.pdf

Stop Linky France – plateforme virtuelle d’information et de mise en relation nationale https://stoplinky-france.webnode.fr/

L’annuaire des collectifs anti linky est sur ce lien : http://www.stoplinky88.fr/les-collectifs-anti-linky-en-france/