Homéopathie, plus on l’attaque plus elle est appréciée des Français

Commentaire. Vox Populi, Vox Dei.

 

L’ARTICLE :

Homéopathie : vox populi, vox dei ?

JIM

Paris, le vendredi 9 novembre 2018 – Le ministre de la santé Agnès Buzyn a saisi cet été la HAS (Haute autorité de santé) afin que cette institution étudie l’opportunité de maintenir un remboursement à 30 % des médicaments homéopathiques.

Pour ceux qui militent pour un déremboursement, l’espoir est raisonnable, puisque la HAS s’est récemment étonnée, à l’occasion de l’examen de la réinscription d’un produit homéopathique sur la liste des spécialités remboursables, « du maintien du taux de remboursement à 30% des médicaments homéopathiques (…) compte tenu du taux de remboursement à 30% voire 15% de médicaments ayant fait la preuve de leur efficacité ». Cependant, l’opinion publique pourrait jouer un rôle important dans la décision finale du ministre de la Santé et elle est loin de s’inscrire sur la même ligne que la récente position de la HAS.

… …

Une enquête réalisée par l’institut IPSOS, commandée par les laboratoires Weleda, Lehning et Boiron et publiée par Le Parisien pourrait en effet refroidir les espoirs des partisans du déremboursement et raffermir ceux des tenants des hautes dilutions.

Ainsi, 74 % des personnes interrogées se disent opposées à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques !

Quelques 77 % des sondés de cette enquête ont déjà eu recours à l’homéopathie et 74% la jugent efficace. Plus encore, 83% des personnes sondées estiment qu’il est légitime pour un médecin de prescrire de l’homéopathie en complément d’un médicament “conventionnel” faisant de l’homéopathie une médecine “complémentaire” plus “qu’alternative”.

Lire la suite de l’article (pour les abonnés au JIM) : https://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/homeopathie_vox_populi_vox_dei__174617/document_actu_pro.phtml

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 229