Homéopathie : 131 académiciens veulent son déremboursement

Commentaire. Là encore alors que 75% des français y croient, une poignée de lobbyistes corrompus, mais très bien synchronisés au travers le monde, tentent, sous un aspect pseudo scientifique et raisonné, de supprimer le remboursement. C’est prendre 75 % des français pour des imbéciles, car chacun de ceux qui y croient, y croient parce qu’ils ont eu une expérience personnelle positive et incontestable qui les a convaincu. Alors où sont vraiment les imbéciles, parmi les autorités, chez les académiciens, ou parmi les signataires de la charte fake médecine ?

 

L’ARTICLE :

Homéopathie: “Il faut dérembourser”

MSN Actualités – 30/11/2018

131 membres des Académies des sciences, de médecine et de pharmacie dénoncent le remboursement des granules.

Dans le débat actuel sur l’homéopathie et son évaluation demandée par le gouvernement à la Haute Autorité de santé (HAS), nous, académiciens, estimons qu’il est de notre devoir de professionnels de santé et de scientifiques d’informer les patients.

Non, l’homéopathie n’est pas un médicament actif, même si elle bénéficie d’une autorisation de mise sur le marché et d’un remboursement. Un état de fait injustifié, car l’homéopathie, contrairement aux autres médicaments, n’a pas fait la preuve de son efficacité sur la base de démonstrations vérifiables et objectives reconnues par la communauté scientifique internationale.

Lire la suite de l’article : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/homéopathie-il-faut-dérembourser/ar-BBQu3ww?ocid=News

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 234