Gamma GT ou la signification d’un bio-marqueur

Commentaire. Que nous disent nos analyses biologiques au-delà de simples éléments médicaux stricts.

Y a t-il un sens, un symbole ?

C’est ce que nous allons envisager ici.

Les Gamma GT sont des enzymes dosées habituellement dans les prises de sang et sont un signe habituel d’alcoolisme. Des études récentes montrent que ce marqueur nous renvoie à des notions plus larges. Il serait, en plus de l’alcoolisme, un marqueur général de maladies cardiovasculaires.

AVC ischémique ou hémorragique, infarctus, insuffisance cardiaque sont aussi en lien avec l’élévation des Gamma GT. Et si on va un peu plus loin, un malheur, une sensation de ne pas être aimé, une situation de domination peut faire noyer le chagrin dans l’alcool. Et faire augmenter le taux de Gamma GT.

Mais, au fond, est-ce l’alcool ou le problème amoureux ?

Parce qu’au fond toutes les maladies cardiovasculaires sont en lien avec les principes de l’amour. Est-ce que cela est juste pour moi ? Est-ce que j’aime vraiment, est ce que je suis vraiment aimé ?Est-ce que je donne, ou est ce que je veux prendre ? Est-ce que je préfère l’amour ou le pouvoir ?

 

L’ARTICLE :

La face cachée des Gamma-GT

JIM – Dr Catherine Watkins

Les gamma-glutamyl-tranférases (GGT) sont des enzymes retrouvées dans de nombreux organes dont les reins, ceux du tractus digestif notamment le foie, cet organe leur valant d’ailleurs leur notoriété. De fait, le dosage des GGT est souvent réalisée dans la cadre d’un bilan hépatique orienté dont la finalité est de détecter une certaine propension sinon à l’alcoolisme chronique, du moins à une alcoolisation régulière.

Lire la suite de l’article (pour les abonnés au JIM) : http://www.jim.fr/medecin/actualites/medicale/e-docs/la_face_cachee_des_gamma_gt_168798/document_actu_med.phtml

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 186