FRERES DES ARBRES : UN CHEF PAPOU NOUS INTERROGE SUR L’AVENIR DE L’HUMANITE

Commentaire. Allez on se remonte le moral en regardant ce magnifique film sur les arbres en Papouasie. Un chef Papou se rend en Occident pour nous parler des arbres et de la philosophie de la vie. Il est clair qu’avec la mort des arbres ce sera la fin de la vie.

 

L’ARTICLE :

Vue d’Europe, la déforestation est une notion inquiétante, mais relativement abstraite : le bruit des tronçonneuses et des arbres centenaires qui s’écroulent est trop lointain pour parvenir jusqu’à nos oreilles. En revanche, dans certaines régions du monde, cette catastrophe est une tragédie absolue, quotidienne et dramatiquement tangible… C’est ce qu’est venu nous expliquer Mundiya Kepanga, un chef papou à la parole aussi sage que nécessaire.

Mundiya Kepanga est né au pied d’un arbre, au sein de la tribu des Hulis, dans une forêt de Papouasie Nouvelle-Guinée. Or, ces arbres, qu’il considère comme autant de frères, tombent les uns après les autres sous les assauts répétés de l’industrie du bois qui alimente l’occident…

C’est pour nous raconter son histoire que Mundiya Kepanga est venu en Europe. Son objectif ? Nous mettre en garde et nous interroger sur l’avenir d’une humanité qui saccage volontairement ses propres ressources…

Le réalisateuMarc Dozier lui a consacré un magnifique documentaire à la fois édifiant, drôle, tendre et émouvant. Un véritable manifeste en faveur de l’homme et de son environnement. Ça s’appelle Frère des arbres, et voici la superbe bande-annonce :

 

« Lorsque tous les arbres auront disparu, les hommes disparaîtront à leur tour. (…) Je suis né et je mourrai dans la forêt. Si j’ai la chance qu’elle existe encore… »

http://positivr.fr/chef-papou-se-rend-occident-rappeler-a-lordre-video-bouleversante/

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 159